Accueil Pollution En Côte d’Ivoire, les enfants manipulent le glyphosate

En Côte d’Ivoire, les enfants manipulent le glyphosate

51
PARTAGER
cacao
Crédit photo : Chris Abney - Unsplash

Non seulement ce produit a été reconnu comme un produit dangereux, mais les enfants de Côte d’Ivoire y sont exposés sans protection ! 

Un herbicide reconnu comme « probable cancérogène »

Dans les forêts de Côte d’Ivoire, les enfants sont nombreux à travailler dans les plantations de cacao. Et parmi eux, certains travaillent avec un pulvérisateur sur le dos. Le produit qui s’y trouve n’est autre que le glyphosate, un herbicide produit par Monsanto. En plus d’être une catastrophe écologique, ce produit a été récemment reconnu comme « cancérogène probable ».

glyphosates
Le glyphosate répandu dans les forêts d’Afrique – Crédit photo : Pablo Merchan Montes – Unsplash

Dans ces plantations, les enfants travaillent sans protection. Ils s’exposent donc directement au produit que l’on nomme « Tête rouge » en Côte d’Ivoire. Avant de planter les cacaoyers, les ouvriers doivent désherber les champs avec du glyphosate. Et si la Côte d’Ivoire s’est engagée contre le travail des enfants, elle peine encore à endiguer ce fléau. 

La forêt meurt et les enfants sont en danger 

Les ouvriers sont clairs : le produit ne leur est jamais présenté comme étant « dangereux » ou « mortel ». En l’utilisant, les enfants ignorent tout des risques qu’ils prennent. Sur la bouteille, le nom du produit est donc totalement absent. Seul un pictogramme averti qu’il faut porter des protections pour utiliser le produit. Seulement, dans les plantations, personne n’en a. Les ouvriers expliquent ne pas avoir le choix. 

enfants
La Côte d’Ivoire lutte contre le travail des enfants – Crédit photo : Alexander Stein – Pixabay

Ainsi, les cultures de cacao progressent tandis que les forêts se meurent. Les arbres sont blancs : les ouvriers les brûlent pour offrir plus de place aux plants de cacao. 

Source :

Francetvinfo