Accueil Energie & Transport Shell se tourne enfin vers les énergies renouvelables à coups de billets

Shell se tourne enfin vers les énergies renouvelables à coups de billets

48
PARTAGER
Une station-service Shell - Crédits photo : Wikimédia Commons

Surtout connu pour ses scandales de pollution à répétition, le pétrolier Shell tente en ce début d’année de se payer une conscience en investissant massivement dans les énergies renouvelables. Considérées comme l’avenir énergétique de notre civilisation, ces énergies propres ont le vent en poupe en ce moment et pourront donc dorénavant compter sur le soutien d’un acteur de poids, Shell.

Shell investit massivement dans les énergies propres

Le 26 décembre dernier Shell annonçait par un communiqué officiel son intention d’investir désormais massivement dans les énergies renouvelables. La firme compte passer d’ici 2020 de 1 ou 2 milliards de dollars d’investissements à 4 milliards de dollars afin de diversifier son offre en matière d’énergies plus respectueuses de l’environnement.

Peu nombreuses sont les compagnies pétrolières à avoir franchi ce cap, raison pour laquelle nombre d’associations ont salué les effets du britannique.

Des énergies propres de plus en plus rentables pour Shell

Bien qu’il faille éviter la confusion entre investissements dans la recherche et investissement propre à une activité, le groupe souligne implicitement dans son annonce officielle que le gaz naturel et les énergies propres représentent environ un tiers de ses activités désormais.

Toutefois cette proportion est à relativiser. En effet, c’est surtout le gaz qui constitue un tiers des activités réputées propres de Shell, les énergies renouvelables ne représentant qu’une part anecdotique.

Une installation pétrolière de Shell – Crédits photo : Wikimédia Commons

C’est en grande partie ce qui pousserait d’ailleurs le pétrolier britannique à miser sur les énergies propres, désormais de plus en plus rentables. Au point de pousser des multinationales historiquement ancrées dans l’exploitation des énergies fossiles. Il ne sera donc pas surprenant de voir prochainement des éoliennes, des fermes solaires ou même des panneaux solaires pour particuliers estampillés du sceau de Shell.

Enfin, il est important de savoir que si le groupe pétrolier se tourne désormais vers les énergies vertes il poursuit ses activités plus polluantes. Et à coups de milliards puisque Shell aura investi rien que cette année à auteur de 23 ou 24 milliards de dollars dans les énergies fossiles. Soit 6 fois plus que ses récents investissement dans les énergies vertes.

Source :

Les Echos