Accueil Innovation & Transport Honda Everus VE-1 : le constructeur Honda débarque sur le marché de...

Honda Everus VE-1 : le constructeur Honda débarque sur le marché de l’électrique !

120
PARTAGER
Le Honda Everus VE-1 - Crédits photo : Honda

Nombreux sont les constructeurs qui au début boudé le secteur du véhicule électrique. On compte notamment parmi eux Mercedes, Toyota, Opel, Citroën et surtout le japonais Honda. Ce dernier essaie de rattraper son retard désormais et guise de premier essai il nous a largué un Honda Everus VE-1.

Derrière ce nom se cache en fait un SUV tout électrique destiné avant tout au marché chinois. Zoom sur le Honda Everus VE-1, première voiture électrique de la marque.

Honda Everus VE-1 : ergonomie et design déjà vus

Le Honda Everus VE-1 ressemble beaucoup à s’y méprendre au Honda HR-V. Les deux véhicules sont en effet montés sur la même plateforme, ce qui fait donc de l’Everus VE-1 un SUV ultra-compact.

Le Honda Everus VE-1 – Crédits photo : Honda

Du point de vue du design, on reste sur du Honda. Avec notamment des lignes ultra agressives et un aérodynamisme sportif. Nous sommes à la limite d’un véhicule samouraï mais Honda a su jouer le mix entre modernité et traditionalisme. Large prise d’air en-dessous de la calandre et luminaires à contours saillants et bords fin + prise de recharge font l’avant de cette voiture.

A l’arrière en revanche pas de grosse révolution. On reste sur du Honda, de même que dans l’habitacle de la bête.

Honda Everus VE-1 : ça donne quoi sous le capot au fait ?

Premier véhicule électrique de Honda, l’Everus VE-1 est propulsé par un moteur électrique décuplant 163 ch. Grâce à une énorme batterie de 53,6 kWh le SUV compact est théoriquement à même d’atteindre 340 km d’autonomie. Du moins selon le cycle peu représentatif NEDC. Dans les faits il faudra s’attendre à tutoyer mais sans dépasser les 280 km.

Une autonomie moyenne pour ce SUV Honda électrique – Crédits photo : Honda

Le Honda Everus VE-1 ne sera pas proposé à l’international, la marque ayant fait le choix de la cantonner aux marchés chinois et japonais. Ceci dit, elle développerait activement une citadine dérivée de son modèle Jazz, qui, elle, sera proposée dans nos contrées.