Accueil Société / Mondialisation La Chine inaugure son premier hôtel connecté et boosté à l’intelligence artificielle

La Chine inaugure son premier hôtel connecté et boosté à l’intelligence artificielle

183
PARTAGER
Vue de la baie de Shanghai - Crédits photo : Max Pixel

La Chine inaugure son premier hôtel 3.0. Ce dernier est non seulement piloté par une intelligence artificielle, mais également connecté à l’application WeChat via laquelle les clients seront en mesure de quasiment tout faire depuis leur smartphone. Premier du genre au monde, cet hôtel a une inimaginable cote en ce moment. Ses tarifs ne cessent d’ailleurs d’enfler.

Un hôtel révolutionnaire à plus d’un titre

Né de l’étroite collaboration entre WeChat l’application de messagerie instantanée et le groupe hôtelier InterContinental Hotels & Resorts, le nouvel InterContinental de Shanghai casse les codes usuels de l’hôtellerie.

Niché en plein cœur de la super-municipalité économique chinoise, l’hôtel offre des services inédits. Les clients pourront notamment y réserver à distance via WeChat. Une fois arrivés sur place ce sont des automates qui se chargeront d’effectuer une reconnaissance faciale afin de confirmer leur identité et leur donner un pass digital offrant l’accès à l’intégralité des services proposés en son sein.

L’architecture de Shanghai – Crédits photo : PxHere

Parmi ces services, il sera possible de programmer depuis son terminal et l’application WeChat l’activation de la climatisation, régler l’éclairage ou les factures relatives à son séjour. D’ailleurs, pour accéder au restaurant il faudra tout simplement faire scanner son visage là aussi pour payer ou commander. Toujours via l’application un service de majordome est également proposé et disponible H24.

WeChat fait de la Chine le laboratoire du monde

Lancé en 2011 WeChat ne servait à cette époque qu’à proposer aux Chinois une alternative à WhatsApp censuré dans leur pays. Par la force du temps et des investissements WeChat est peu à peu devenu le véritable couteau suisse de l’informatique embarquée en Chine.

L’application permet désormais de régler ses factures, faire des emplettes en ligne ou commander un taxi (Uber à la chinoise) réserver des places de cinéma ou acheter des billets d’avion. Il faudra dorénavant lui coller l’étiquette de compagnon touristique grâce aux fonctions qui lui ont été greffées dans le cadre de ce projet novateur d’hôtel boosté à l’intelligence artificielle et 100 % connecté.

Source :

The Verge