Accueil Développement durable Eau potable à domicile : plus de deux milliards de personnes n’y ont...

Eau potable à domicile : plus de deux milliards de personnes n’y ont pas accès

405
PARTAGER
eau potable
Crédit photo : Luis Tosta - Unsplash

Dans le monde, 2,1 milliards de personnes n’ont pas d’eau potable à domicile. Cela représente 30 % de la population mondiale, soit près d’un tiers des êtres humains. Une situation que les organisations dénoncent.

30 % de la population mondiale n’a pas l’eau potable à la maison

À l’heure où les nouvelles technologies envahissent les foyers des pays « riches », certaines populations peinent à profiter des innovations les plus rudimentaires. C’est notamment le cas de l’accès à l’eau potable qui demeure très limité dans certaines régions. Dans un rapport commun entre l’Unicef et l’OMS (Organisation mondiale de la santé), on apprend que plus de deux milliards d’êtres humains n’ont toujours pas accès à l’eau potable chez eux.

eau potable
L’eau potable à domicile reste inaccessible pour plus de deux milliards de personnes – Crédit photo : Linus Nylund – Unsplash

Et ce sont les femmes qui sont les plus touchées par ce fléau : elles le subissent plus que les hommes. Dans les régions concernées, les femmes ne peuvent pas évoluer socialement : leur unique objectif est d’aller chercher de l’eau chaque jour en parcourant de grandes distances.

Une question sanitaire mondiale

Parmi ces personnes privées d’eau potable, 263 millions vivent à plus d’une demi-heure du point d’eau le plus proche. Ainsi, ce sont 159 millions de personnes qui captent leur eau dans des lacs, des rivières ou des canaux. En consommant cette eau, elles s’exposent à de possibles contaminations par la présence de matières fécales ou de produits chimiques. Dans le monde, 361 000 enfants décèdent chaque année après avoir consommé des eaux usées. Certaines maladies comme la fièvre typhoïde ou le choléra sont favorisées par des installations sanitaires de mauvaise qualité.

eau potable
Des centaines de milliers d’enfants décèdent chaque année après avoir consommé des eaux usées – Crédit photo : Pan Wiaozhen – Unsplash

Les objectifs de développement durable évoluent pour remédier à cette situation. Ils aspirent à mettre un terme à la défécation à l’air libre, mais aussi à assurer un accès universel aux services élémentaires d’ici l’année 2030. Cependant, dans un total de quatre-vingt-dix pays, les progrès en termes d’assainissement de l’eau ne sont pas assez rapides. À ce rythme, ils ne permettront pas d’atteindre les objectifs fixés pour 2030.

Source :

Francetvinfo