Accueil Recyclage La Gironde expérimente un tronçon d’autoroute 100 % recyclée

La Gironde expérimente un tronçon d’autoroute 100 % recyclée

380
PARTAGER
Une autoroute - Crédits photo : PxHere

Une route recyclée ? En rédigeant ce billet nous étions nous-même à La Rédaction frappés par le degré d’innovation dont sont capables les firmes françaises. Qui aurait pu imaginer un jour qu’une route puisse être recyclée ? C’est pourtant le but ultime d’un projet lancé en Gironde et visant à expérimenter la première autoroute à économie circulaire du monde !

Un tronçon d’autoroute 100 % recycée

Un kilomètre de l’A10 au Nord de Bordeaux préfigure ce à quoi pourraient ressembler les routes de demain. En Amérique du sud des routes se construisent en partie à base de plastique, mais en France les ingénieurs ont poussé le concept de route recyclée un peu plus loin.

En effet en lieu et place de l’enrobage bitumineux habituel qu’on retrouve sur la chaussée, la l’autoroute de Bordeaux est faite à 97 – 98 % d’agrégats en provenance de chantiers de déconstruction de routes. Contre 18 % des routes habituelles en France.

Ce projet porteur fait partie du vaste chantier de rénovation de 40 km d’autoroute sur l’axe Eurovia dans le sens Bordeaux – Paris. Ressemblant à toute route quelconque, le tronçon recyclé du l’autoroute n’altère en rien l’expérience de conduite, bien au contraire, d’après les journalistes qui l’ont testé lors de son inauguration.

Une route à la philosophie durable

Supposée supporter le poids de 30 000 véhicules par jour en temps normal et jusqu’à 100 000 véhicules par jour en période estivale, l’autoroute A10 se doit d’être suffisamment robuste.

En outre, ce tronçon d’autoroute a été réalisé avec le souci du respect de l’environnement à coeur. Il aura consommé jusqu’à 50 % moins d’énergie que lors de la construction d’une route conventionnelle. Et n’a nécessité l’usage que de très maigres concentrations de composés volatiles, ou de matériel émettant des gaz à effet de serre.

Le succès autour de la mise en service de ce tronçon donnerait des idées à Eurovia, qui espère développer ce marché des routes recyclées dans les prochaines années.

Source :

20 Minutes