Accueil Économie d'énergie Facebook met le cap sur les énergies renouvelables d’ici 2020

Facebook met le cap sur les énergies renouvelables d’ici 2020

200
PARTAGER
Facebook se lance enfin dans les énergies renouvelables - Crédits photo : Flickr

Devenu incontournable car permettant à des milliards de personnes de communiquer, échanger photos et vidéos en temps réel, le réseau social Facebook est l’une plateformes les plus énergivores du monde. Mais cela devrait changer bientôt, car Facebook a annoncé via un communiqué officiel avoir l’intention de fonctionner à 100 % grâce aux énergies renouvelables d’ici 2020.

Virage écologique à 100 degrés, pour une firme liée à de nombreuses controverses aussi bien en termes d’écologie que de gestion des données personnelles.

Facebook et l’écologie c’est main dans la main d’ici deux ans

Le géant de Palo Alto a dans son communiqué officiel rappelé combien il était fier de voir l’impact de sa politique énergétique sur les communautés locales en particulier et le marché des énergies renouvelables en général.

Les éoliennes du parc écologique de Facebook – Crédits photo : Facebook

Reprenant les détails publiés par le réseau social sur sa page presse officielle, Facebook qui est devenu en l’espace de quelques années la plateforme la plus fréquentée du monde. Il se tourne se tourne donc résolument vers les énergies renouvelables et se fixe un délai de 2 ans pour y parvenir.

Pas un projet nouveau

Si cette décision lourde de sens a de quoi faire plaisir à de nombreux organismes de défense de l’environnement, il est important de rappeler que Facebook n’a pas décidé du jour au lendemain de passer au tout écologique. Du moins en termes d’énergie.

En effet la maison mère du réseau social depuis 2016 a lancé un vaste plan visant à réduire de 75 % l’énergie utilisée par les centres de données du réseau social, afin de réduire par ricochet l’empreinte écologique de ce dernier.

Le projet ayant porté ses fruits, il est donc logique que Facebook songe à aller un niveau au-dessus en alimentant l’intégralité des infrastructures nécessaires au fonctionnement de sa plateforme et de ses multiples tentacules en énergies renouvelables.