Accueil Innovation & Transport Quimper : désormais la ville desservie par des navettes 100 % électriques...

Quimper : désormais la ville desservie par des navettes 100 % électriques et gratuites

496
PARTAGER
BlueBus de Bolloré des bus électriques pour courts trajets - Crédits photo : Wikimedia Commons

Les transports en commun fonctionnant à l’énergie électrique ont le vent en poupe en France désormais. Le pays se créé une image plus verte au fil des jours et des initiatives. Comme celle de ses enseignes recyclant les produits de beauté ou transformant les déchets en mobilier de jardin. Dans tout autre registre, la ville de Quimper vient d’inaugurer son service de bus électriques à la demande. Celui-ci proposera aux utilisateurs d’effectuer des navettes entre les différents arrêts au sein de la ville bretonne sans polluer ni dépenser le moindre sous.

Un trajet en électrique et gratuit

Au total ce sont trois bus BlueBus que Quimper a acheté à la société Bolloré. La ville bretonne compte avec ses nouvelles acquisitions proposer une alternative aux usagers des transports en commun, outre que les bus polluants et véhicules personnels libérateurs d’importantes quantités de dioxyde de carbone.

Deux des BlueBus circuleront entre sont construits à 7 h 30 à 19 h 30 et entre lundi et samedi. Chacun d’eux effectuera des trajets assez courts de 20 minutes essentiellement au centre-ville.

Des bus électriques Made in France

Labellisés Origine France Garantie, les bus BlueBus de Quimper sont presque entièrement conçus en France. Leur assemblage est réalisé à Ergué-Gabéric dans le Finistère. Chacun de ces deux bus qui fait 6 mètres de long a une capacité d’accueil de 22 places assises, y compris celle du chauffeur.

Même des usagers à mobilité réduite auront peu de mal à user des BlueBus. Le BlueBus sont si performants qu’ils ont déjà conquit d’autres nations. Dont le Cameroun et la Côte d’Ivoire.

Dans un registre bien plus technique, les BlueBus de Quimper peuvent atteindre une vitesse maximale de 50 km/h. Chacun d’eux disposant d’une autonomie de 130 km. Pour rappel Quimper a fait le pari de devenir la prochaine capitale de la voiture électrique. Pour ce faire la ville dispose chaque jour de nouvelles bornes de recharge électrique, qui aideront là aussi à assurer une continuité du service des BlueBus.

Circulation en différé

Du fait de leur autonomie et compte tenu surtout de la durée nécessaire à la recharge complète (8 heures), les deux BlueBus circuleront en différé.

Pour renforcer son offre de transports en commun vert, la municipalité de Quimper aurait déjà acquis un troisième BlueBus de 12 mètres et susceptible d’accueillir jusqu’à 44 places. Ce dernier circulera sur la ligne B de Quimper.

Source :

ABP