Accueil Pollution Chaque année, 4 300 milliards de mégots sont jetés par terre

Chaque année, 4 300 milliards de mégots sont jetés par terre

391
PARTAGER
mégots
Crédit photo : Pawel Czerwinski - Unsplash

Jeter des mégots par terre a de graves conséquences pour la santé des générations futures, mais aussi pour l’environnement. Les répercussions de cette mauvaise habitude sont dramatiques.

Huit millions de mégots jetés par minute

Le geste peut paraître anodin, et pourtant son impact sur la planète est dramatique. Dans le monde, les fumeurs jettent pas moins de huit millions de mégots par minutes. Chaque année, ces mégots représentent 845 000 tonnes de déchets. Au total, cela représente 4 300 milliards de mégots.

mégots
Crédit photo : Mathew Macquarrie — Unsplash

Contrairement aux idées reçues, les mégots de cigarette ne sont pas biodégradables. C’est même tout l’inverse. Le matériau qui à première vue semble être du coton n’en est pas. Il s’agit d’acétate de cellulose, un plastique traité chimiquement. Jeter ses mégots par terre est un geste lourd de conséquences pour l’environnement et pour les générations futures.

Des conséquences multiples

On estime qu’un mégot met quinze ans pour se dégrader dans la nature. Il constitue le déchet le plus jeté dans les rues. Par ailleurs, il est important de souligner que les mégots de cigarette contiennent 8 680 substances toxiques, ni plus ni moins. Lorsqu’ils entrent en contact avec le soleil, l’air ou l’eau, les mégots peuvent engendrer des problèmes environnementaux sérieux qui impactent la santé des générations futures. Et pour les océans, les conséquences sont dramatiques. Un seul mégot de cigarette pollue cinq cents litres d’eau.

mégots
Crédit photo : Patrick Brinksma — Unsplash

Dans le monde, des mesures législatives sont prises pour remédier à cette problématique. Des villes ont décidé de prendre le problème à bras le corps. À San Diego par exemple, il est interdit de fumer sur les plages. À Strasbourg, la cigarette est interdite dans certains parcs. Enfin, à San Francisco, le prix des paquets de cigarettes intègre une « taxe détritus » de l’ordre de 0,20 dollar. De leur côté, les entreprises tentent d’innover et de permettre la réutilisation des mégots.

Source :

Francetvinfo