Accueil Santé Les perturbateurs endocriniens causent-ils une baisse de la fertilité et une puberté...

Les perturbateurs endocriniens causent-ils une baisse de la fertilité et une puberté précoce ?

222
PARTAGER
puberté
Crédit photo : Anna Samoylova- Unsplash

Une dégradation de la qualité du sperme, des cancers des testicules et des cas de puberté précoce de plus en plus nombreux inquiètent Santé publique France. L’environnement pourrait en être la cause.

La qualité du sperme diminue

Les études menées entre 1989 et 2005 montrent que la concentration en spermatozoïdes dans le sperme a connu une forte diminution, de près d’un tiers. Cela représente une chute de 2 % par année. Les experts pensent qu’il est possible que ce phénomène ait débuté dans les années 1970. Mais il n’est pas propre à la France. Dans d’autres pays occidentaux d’Amérique du Nord et d’Europe, mais aussi en Nouvelle-Zélande et en Australie, la baisse annuelle moyenne est de 1,4 %.

puberté
Crédit photo : Sciencefreack- Pixabay

Les auteurs avancent plusieurs hypothèses sur les causes de la perte de qualité du sperme au fil du temps. L’exposition aux perturbateurs endocriniens est une piste sérieuse. Les facteurs nutritionnels et métaboliques tout comme la pollution atmosphérique ont aussi été cités. En parallèle, les cas de cancers des testicules sont de plus en plus nombreux.

De plus en plus de cas de puberté précoce

Les cas de puberté précoce commencent à peine à être recensés notamment par le biais du nombre d’enfants traités. Ils se manifestent essentiellement par des signes typiques de la puberté qui apparaissent avant l’âge de neuf ans chez les garçons, et huit ans chez les filles. Pour la santé physique et mentale de l’enfant, cette forme de puberté peut générer de lourdes conséquences.

puberté
Crédit photo : Ratiu Bia – Unsplash

Les experts ont remarqué qu’elle concernait davantage les filles que les garçons (dix fois plus). Les zones géographiques montrent aussi des différences. Deux régions sont encore plus concernées que les autres : le département du Rhône et l’ancienne région Midi-Pyrénées. Les chercheurs expliquent que les causes de la puberté précoce peuvent être liées à des facteurs génétiques. Mais d’autres facteurs peuvent jouer un rôle comme l’exposition environnementale à des perturbateurs endocriniens et à la pollution.

Source :

Francetvinfo