Accueil Développement durable Apple serait l’entreprise high-tech la plus éco-responsable du monde

Apple serait l’entreprise high-tech la plus éco-responsable du monde

264
PARTAGER
Apple, l'entreprise high-tech américaine, revendique le titre de société high-tech la plus éco-responsable du monde - Crédits photo : Pexels

Elle est réputée pour ses produits à forte valeur ajoutée, dont notamment les iPhone, iPad et iPod Touch. Sans oublier les MacBook Air, en passant par les MacBook Pro, AirPods, HomePod… pour ne citer que ceux-là. La firme américaine basée à Cupertino a récemment intégré son campus flambant neuf, baptisé Apple Park. Bâti selon des plans architecturaux à l’avant-garde de la discipline, le campus de la Pomme est l’un des piliers de sa politique verte. L’entreprise se vante d’être la plus éco-responsable du monde. Nous vous expliquons tout cela en détail.

Apple alimenté par des énergies vertes désormais

Lundi dernier, l’entreprise Apple a annoncé au monde être désormais à 100 % alimentée par de l’énergie solaire. Cette affirmation fut ensuite étayée par la marque, qui soulignait ainsi que l’ensemble de ses bureaux et boutiques physiques à travers le monde puisent désormais l’électricité qu’ils utilisent au quotidien, dans le circuit de distribution des énergies renouvelables.

La toiture de l’Apple Park, nouveau campus flambant neuf d’Apple, sur lequel sont disposés des dizaines de panneaux solaires – Crédits photo : Pixabay

Ceci est notamment rendu possible grâce à la disposition aux abords des édifices de la marque de panneaux solaires produisant l’essentiel de l’énergie dont ils ont besoin pour assurer leurs fonctions tous les jours. Pour rappel, la firme dispose de sièges sociaux et boutiques, centres de recherche et de données dans plus de 40 pays, dont notamment les États-Unis, le Royaume-Uni, la Chine ou l’Inde.

Des datacenters 100 % écolo

Outre ses bâtiments principaux, Apple dispose de datacenters (centres de données) où sont stockées et traitées les données de ses clients. Mais également les données sensibles de l’entreprise. Ces derniers sont eux aussi désormais 100 % écolo, puisque autonomes du point de vue du fonctionnement, mais également de l’approvisionnement en énergie.

Si la marque met en avant le fait de munir ses installations de panneaux solaires pour la production énergétique, il est cependant important de rappeler qu’elle se sert également de la position géographique de certains d’entre elles afin d’en optimiser le fonctionnement. En effet, les datacenters sont des sources conséquentes de chaleur du fait de leur fonctionnement (des ordinateurs et serveurs tournant 24 h/24 et 7 j/7). Ils ont donc besoin d’être refroidis pour maintenir un niveau de performances optimal.

Un serveur de centre de données – Crédits photo : WikiMedia

Pour éviter par exemple de devoir fournir d’importantes quantités d’énergie à ses datacenters pour les refroidir, Apple en a construit quelques-uns en Islande ou en République d’Irlande. Ces pays septentrionaux voient rarement le mercure dépasser les 20 °C. Pire, les températures en Islande dépassent rarement les 10 °C, même en été.

Des fournisseurs tournés vers la préservation de l’environnement

Pour assurer un circuit de fabrication toujours plus respectueux de l’environnement, la firme américaine a contraint 23 de ses fournisseurs et assembleurs à fabriquer tous ses produits entièrement grâce à des sites et usines alimentés par des énergies renouvelables.

Source :

Apple