Accueil Environnement Terrestre Sahara : le désert s’est agrandi de 10 % en cent ans

Sahara : le désert s’est agrandi de 10 % en cent ans

302
PARTAGER
sahara
Crédit photo : Thimothy Simon - Unsplash

Le Sahara est le plus grand désert aride du monde, et il ne cesse de gagner du terrain. Il est aujourd’hui 10 % plus vaste qu’il y a un siècle et le changement climatique n’y serait pas étranger.

Le Sahara en constante expansion

Durant une récente étude, les scientifiques ont analysé des données pluviométriques collectées à travers tout le continent africain. Ils ont consulté pour cela des dossiers datant de 1920 et ont comparé des informations sur les conditions changeantes qui influencent les régions alentour au Sahara.

sahara
Crédit photo : Ben Ostrower — Unsplash

Dans une certaine mesure, les frontières des déserts se dilatent et se rétractent en fonction des saisons. En comparant toutes les informations à leur disposition, des chercheurs ont remarqué que le Sahara pouvait connaître une croissance moyenne de 11 % selon la période de l’année. Cette donnée peut atteindre 18 % durant les mois d’été les plus secs. Ainsi, il a augmenté de façon progressive durant le siècle dernier pour devenir plus grand de 10 % qu’il y a cent ans.

Plusieurs décennies de sécheresse

L’augmentation globale du Sahara peut en partie s’expliquer par des cycles climatiques. Ces cycles sont liés à la température de la surface des mers et océans. Les changements cycliques affectent également les précipitations sur la terre et les températures de surface. Leur impact s’étend sur des décennies selon les chercheurs. En analysant les différentes phases du cycle d’oscillation atlantique multidécennale (OAM), les chercheurs ont mis en évidence le lien entre les phases négatives et les sécheresses sur le continent africain.

sahara
Crédit photo : Andrzej Kryszpiniuk — Unsplash

De ce fait, ils ont estimé que l’OAM était responsable des deux tiers de l’agrandissement du Sahara. Le tiers restant serait alors imputable au changement climatique. Il reste difficile de prédire la façon dont l’expansion du Sahara affectera la faune et les populations qui vivent aux abords de ses frontières. Néanmoins, les zones de culture pourraient devenir encore plus sèches, ce qui engendrerait des problèmes de famine supplémentaires.

Source :

Enviro2B