Accueil Environnement Terrestre Le volcan Etna glisse doucement vers la mer et menace de s’effondrer

Le volcan Etna glisse doucement vers la mer et menace de s’effondrer

669
PARTAGER
etna
Etna - Crédit photo : Wikimedia Commons

Une centaine de GPS ont réalisé des mesures durant onze années sur l’Etna. Le volcan, qui est le plus actif d’Europe, est en train de glisser en direction de la mer et menace aujourd’hui de s’effondrer.

Une éruption par année en moyenne pour l’Etna

L’Etna se situe en Sicile et attire chaque année de nombreux touristes. On le considère comme le volcan le plus actif d’Europe et il culmine à 3 320 mètres d’altitude. Il produit en moyenne une éruption par année et a blessé plusieurs personnes en mars 2017.

L'etna
L’Etna — Crédit photo : Wikimedia Commons

Entre chaque éruption, le volcan se dilate horizontalement en raison du gonflement de la chambre magmatique. Mais, pour la première fois, le volcan a montré des signes de déplacement et des centaines de GPS ont collecté ces données. Ces mesures révèlent que le volcan se meut lentement en direction est-sud-est. Il s’affaisse également sur une légère pente de un à trois degrés.

Un déplacement de quatorze millimètres par an

En moyenne, l’Etna se déplace de quatorze millimètres chaque année, ce qui représente 1,4 mètre par siècle. Si les habitants de la ville située entre le volcan et la mer n’ont pas encore de quoi s’inquiéter, il est tout de même à noter qu’un million de personnes vivent aux abords du volcan.

l'etna
L’Etna — Crédit photo : Aahnee — Pixabay

Le glissement est lent, mais impossible à arrêter. Une faille serait parfaitement en mesure d’accélérer ce mouvement. Les volcans qui se déplacent ainsi ont souvent tendance à s’effondrer du côté de la pente descendante. Les auteurs de l’étude parue dans Bulletin of Volcanology expliquent que les volcans qui glissaient vers le bas entraînaient de puissants glissements de terrain. Au gré des siècles, ce mouvement pourrait générer des catastrophes naturelles telles que des tsunamis. De plus, ce glissement posera aussi problème pour la prédiction des éruptions encore à venir.