Accueil Projets Innovants Seattle : une ville écolo où tout est permis ?

Seattle : une ville écolo où tout est permis ?

142
PARTAGER

Depuis l’Europe, les voyageurs connaissent surtout des États-Unis la côte est. Si certains poussent bien sûr jusqu’en Californie, rares sont ceux à tenter l’aventure du littoral nord-ouest. Et c’est vraiment dommage ! Pourtant, dans tout bon annuaire tourisme, on piochera facilement l’incroyable ville de Seattle, fleuron du lointain État de Washington.

Un dépaysement garanti !

La ville de Seattle n’a vraiment rien à voir avec ce que l’on a l’habitude de trouver dans l’Hexagone et dans de nombreux autres pays. Elle fait également figure d’exception au sein même des USA, tant elle semble présenter de paradoxes ! À son sujet, vous pouvez d’ores et déjà abandonner tous les clichés que les Français entretiennent volontiers sur l’Amérique du Nord… Pour faire bref, Seattle est une gigantesque et riche cité, avec plusieurs gratte-ciel. Mais cela ne l’empêche pas d’afficher un visage résolument écolo et de tolérer des modes de vie pouvant paraître éloignés du stéréotype du parfait travailleur nord-américain…

Pour l’instant, tenons-nous-en aux chiffres. Seattle, c’est plus de 700 000 habitants intra-muros au centre d’une agglomération de 3,5 millions de personnes. C’est une ville plutôt récente, dans la mesure où sa fondation remonte au milieu du XIXe siècle. La vie politique y est nettement dominée par le Parti démocrate. La population est très majoritairement blanche, le deuxième groupe ethnique le plus important étant formé des Asiatiques (un peu moins de 15 % des habitants).

D’un point de vue économique, si se loger coûte cher, cela s’explique par le fait que Seattle compte la rémunération horaire moyenne la plus élevée du pays. Plutôt pas mal quand même ! On comprend aussi que le bio ait le vent en poupe là-bas, ainsi que la lecture : les bibliothèques comptent de très nombreux abonnés. Le tout accessible en 10 h par avion depuis Paris… Ça peut donner envie !

Les spécificités de Seattle

On trouve à Seattle des multinationales qui ne sont plus à présenter. Ce sont Amazon, Starbucks, Microsoft et l’antenne locale de Nintendo. La société Boeing a également de nombreux liens avec cette localité. Pour les touristes, il n’y aura pas que la tour Space Needle ou le parc Chihuly Garden and Glass à visiter…

De nombreux voyageurs apprécient Seattle pour sa marijuana librement disponible à la vente (à partir de 21 ans), mais aussi pour y retrouver des scènes de tournage. Les amateurs de Grey’s Anatomy et de Twin Peaks apprécieront ! Parallèlement, la mairie de Seattle se vante de son esprit progressiste, ouvert et tolérant. Elle souhaite que sa ville présente un visage bigarré et de diversité, avec unions gay, quartier LGBT aux passages cloutés arc-en-ciel et accueil des migrants. Les lieux ont la réputation d’être le « paradis » des lesbiennes, mais pas que… Près de 13 % des habitants se disent LGBT : Seattle se mesure donc très sérieusement à San Francisco !

Ajoutez-y, enfin, une politique écologiste, avec des amendes s’appliquant aux erreurs dans le tri des déchets. L’objectif est d’atteindre dès 2022 un taux de recyclage des déchets au moins supérieur à 70 %. En 2013, des mesures ont été localement prises pour encourager les constructions d’immeubles verts. Le bilan carbone des transports est lui aussi en réduction permanente. Seattle serait en outre la deuxième ville la plus arborée des USA, juste derrière Sacramento. Le tout à proximité d’une côte pacifique (relativement) préservée et du parc national des North Cascades… De belles aventures en perspective donc !