Accueil Société / Mondialisation La corruption règne (presque) partout

La corruption règne (presque) partout

1041
PARTAGER
Index 2007 de la perception de la corruption dans le monde. Source : Mr. Nett et Lencer, 2005 et 2007, Wikimedia Commons

L’ONG Transparency International, qui lutte contre la corruption dans le monde entier, a récemment publié son Corruption Perceptions Index pour 2017. Les résultats en sont déprimants… 180 États y sont notés de 0 à 100, en fonction du degré d’honnêteté perçue par les populations. L’écart va de 9 pour le pays le plus corrompu à 89 pour le plus honnête. Malheureusement, la très grande majorité de la planète est largement au-dessus de la barre des 50… D’un point de vue continental, c’est l’Europe qui s’en sort le mieux.

L’honnêteté est l’exception

La médaille d’or anticorruption revient à la Nouvelle-Zélande, qui obtient la note de 89/100 sur l’échelle d’honnêteté. Suivent le Danemark (premier en 2014) avec 88 et la Finlande avec 85, ex-æquo avec la Suisse. Nous trouvons ensuite Singapour, la Suède, le Canada, le Luxembourg, les Pays-Bas et l’Allemagne, tous ces États étant au-dessus du seuil fort honorable des 80.

Un deuxième groupe se situe entre la note 70 et 80. Celui-ci est constitué de l’Australie, de l’Islande, de l’Autriche, de la Belgique, des États-Unis, de l’Irlande, du Japon, des EAU, de l’Estonie, de l’Uruguay… et de la France ! L’Hexagone obtient très exactement la notation de 70, ce qui est correct mais encore loin d’être parfait :

On est encore au-dessus de la barre des 60 pour la Barbade, le Bhoutan, le Chili, les Bahamas, le Portugal, le Qatar, Taïwan, Brunei, Israël, le Botswana, la Slovénie, la Pologne et les Seychelles. On dépasse à peine la moyenne au Costa Rica, en Lituanie, en Lettonie, à Saint-Vincent-et-les-Grenadines, à Chypre, en Dominique, en Espagne, en Tchéquie, en Géorgie, à Malte, au Cap-Vert, au Rwanda, à Sainte-Lucie, en Corée du Sud, à Grenade et en Namibie. La note 50/100 pile est obtenue par l’Italie et la Slovaquie.

La corruption a le vent en poupe…

La moyenne n’est plus obtenue en Arabie Saoudite et en Croatie, stagnant à 49 sur 100. Suivent la Grèce, la Jordanie, la Roumanie, Cuba, la Malaisie, le Monténégro, la Hongrie, le Sénégal, la Biélorussie, la Jamaïque, l’Oman, l’Afrique du Sud, la Bulgarie, le Burkina Faso, le Lesotho, la Tunisie, la Chine, la Serbie et le Surinam. Avec un indice 40, le Ghana, l’Inde, le Maroc et la Turquie marquent un palier.

La tranche allant de 30 à 40 est très dense. Elle rassemble le plus grand nombre de pays, par rapport aux autres catégories. Nous croisons notamment l’Argentine, le Bénin, le Kosovo, le Swaziland, l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Guyana, le Sri Lanka, le Timor oriental, le Brésil, la Colombie, l’Indonésie, le Panama, le Pérou, la Thaïlande, la Zambie, la Côte d’Ivoire, la Mongolie et la Tanzanie au-dessus de 35. Ce seuil est atteint par l’Arménie, le Vietnam, l’Éthiopie et la Macédoine. En deçà, ce sont les Philippines, l’Algérie, la Bolivie, les Maldives, le Niger, le Salvador, l’Équateur, l’Égypte, le Gabon, le Pakistan, le Togo, l’Azerbaïdjan, Djibouti, le Kazakhstan, le Liberia, le Malawi, la Moldavie et le Népal. La Gambie, l’Iran, le Myanmar (Birmanie), la Sierra Leone et l’Ukraine pointent à 30. Chaque année, ce genre de classements occupe les médias :

La corruption est très nette pour le groupe 20-29. Il s’agit du Honduras, du Kirghizistan, du Laos, du Mexique, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, du Paraguay, de la Russie, du Bangladesh, du Guatemala, du Kenya, du Liban, des Comores, de la Guinée, du Nigéria, du Nicaragua et de l’Ouganda. Le quart de perception d’honnêteté est exactement atteint au Cameroun et au Mozambique. Leur emboîtent le pas Madagascar, la Centrafrique, le Burundi, Haïti, l’Ouzbékistan, le Zimbabwe, le Cambodge, le Congo et le Tadjikistan. Le Tchad et l’Érythrée font office de frontière avec le groupe suivant…

Celui-ci est, à l’exception de la Somalie qui culmine à 9, le plus mal loti. Nous y rencontrons l’Angola et le Turkménistan à 19, puis l’Irak et le Venezuela à 18. Viennent alors la Corée du Nord, la Guinée-Bissau et équatoriale, la Libye, les deux Soudans, le Yémen, l’Afghanistan et la Syrie… Une distinction dont toute nation se passerait bien !