Accueil Société / Mondialisation 8 firmes américaines dans le top 10 mondial des entreprises

8 firmes américaines dans le top 10 mondial des entreprises

288
PARTAGER
Carte des États-Unis d'Amérique. Source : 7 février 2015, Wikimedia Commons

La mondialisation ne semble pas en passe de gommer les inégalités économiques et sociales. Le dernier BSI (Brand Strength Index) réalisé par le cabinet de conseil économique anglais Brand Finance pour 2017 met en avant les plus grandes entreprises de la planète. Avec la méthode de la redevance des redevances, ce sont sans surprise les États-Unis d’Amérique qui monopolisent le haut du tableau.

La domination américaine

Les États-Unis sont la première puissance économique mondiale. Cette hégémonie se retrouve dans leurs multinationales. En effet, en dressant la liste des 10 entreprises les plus importantes de la planète, Brand Finance en mentionne 8 américaines. Ce sont notamment les célèbres GAFAM.

Kindle, la liseuse développée par la plus grosse entreprise de la planète. Crédit photo : Amazon

Sans surprise, la plus haute marche est dévolue à Amazon, dont le président et fondateur (Jeff Bezos) est désormais l’homme le plus riche du monde. Sa société de vente sur Internet compte pour 0,81 % du PIB national, avec un indice BSI de 150 (théoriquement sur 100 !). Complètent le podium Apple (indice 145) et Google (valeur 120), représentant respectivement 0,79 et 0,65 % du PIB américain.

Le premier lauréat non américain figure en quatrième position. Il s’agit du coréen Samsung, noté à 92. C’est un géant à l’échelle de son pays, puisqu’il y pèse plus de 6,5 % du PIB. Cette multinationale de Corée du Sud peut s’enorgueillir de faire mieux que Facebook, cinquième. Ensuite, nous trouvons d’autres américains : AT & T (télécommunications), Microsoft, Verizon (télécom également) et Walmart (supermarchés). Le top 10 est clôturé par la banque chinoise ICBC.

Les principales entreprises par pays

Le Brand Strength Index a pour autre avantage de mettre en avant la plus grosse entreprise par État. Ainsi, au Japon, il s’agit de Toyota et en Allemagne de Mercedes (qui compte pour 1,27 % du PIB allemand !). Le Royaume-Uni est quant à lui dominé par BP. En France, c’est un géant des télécommunications qui se distingue : Orange.

L’Italie met en avant ENI (pétrole), l’Inde les automobiles Tata, le Brésil la banque ITAU et le Canada l’institution bancaire RBC. Presque partout, les entreprises dominantes se consacrent à la banque, aux hydrocarbures ou aux télécommunications. Sans surprise, Shell domine les Pays-Bas en représentant plus de 5 % du PIB local, de même que Nokia en Finlande. Cette entreprise est de plus engagée en faveur de l’environnement :

Élément plus amusant, c’est la marque vestimentaire Zara qui l’emporte en Espagne ! En Autriche, c’est Red Bull (juste en dessous des 2 % du produit intérieur brut autrichien), ainsi que Nestlé pour la Suisse (presque 3 % du PIB). Les meubles IKEA sont naturellement en tête en Suède, pesant à peine moins de 5 % du PIB du royaume. Au Danemark, ce sont les jouets LEGO qui sont en tête (2,5 %). Un classement assez divertissant finalement !