Accueil Conseils Santé Santé : cinq alternatives efficaces aux antidépresseurs !

Santé : cinq alternatives efficaces aux antidépresseurs !

303
PARTAGER
Dépression - Crédits photo : Pixnio

Maladie qui ronge notre société depuis des décennies, la dépression dispose bien de traitements. Seulement, outre les molécules fabriquées et commercialisées par les grands laboratoires pharmaceutiques qui au final peuvent altérer notre santé en pire, il existe des moyens plus ou moins naturels et davantage indiqués pour lutter contre la dépression.

#1. Le sport

Alternative naturelle aux antidépresseurs, l’exercice physique est connu pour ses divers bienfaits. De nombreuses études ont d’ailleurs permis de mettre au grand jour ses effets bénéfiques sur notre santé en général, et sur la dépression en particulier.

Selon des travaux conduits par l’université de Toronto en 2013, le sport agirait en prévention et traitement contre la dépression.

#2. La lumière

Cela peut paraître un peu surfait, mais la luminothérapie fait également partie des ces alternatives aux antidépresseurs qui marchent. En effet, en 2011, une étude de cohorte menée sur 80 000 femmes a prouvé le rôle de la lumière du soleil sur l’humeur et, par ricochet, sur la capacité de l’organisme à résister à la dépression.

Maximum de lumière – Crédits photo : Max Pixel

Outre le fait d’agir sur les pics de production de sérotonine, l’hormone qui contrôle l’humeur, la lumière solaire active la production de vitamine D, qui agit également sur la gestion de la dépression.

#3. La psychothérapie

La psychothérapie pourrait être un outil efficace pour aider à lutter contre la dépression. Une étude aurait en effet manifesté en 2015 l’effet qu’avait la psychothérapie sur notre organisme, en association ou non avec des traitements médicamenteux contre la dépression. Les bénéfices seraient similaires.

#4. La méditation

Autre idée qui pourrait paraître farfelue, la méditation s’avère être une excellente alternative aux antidépresseurs.

L’art de la méditation – Crédits photo : Pixabay

Une étude conduite sur deux années au Royaume-Uni a conclu en la similitude de l’amélioration des conditions de vie au quotidien de patients dépressifs sous traitement médicamenteux et ceux pratiquant de la méditation.

#5. L’alimentation

« Dis-moi ce que tu manges et je te dirai de quoi tu souffres ». Notre alimentation conditionne à de nombreux égards notre état de santé. Si pour l’heure aucune enquête ne fait état des bénéfices d’une bonne alimentation sur la gestion de la dépression, en avril 2018 seront publiés les résultats d’une étude au congrès de l’American Academy of Neurology démontrant qu’une alimentation riche en fruits, céréales complètes et légumes, réduit le risque de faire de la dépression.