Accueil Biodiversité Norvège : un million de graines préservées dans la réserve mondiale de semences...

Norvège : un million de graines préservées dans la réserve mondiale de semences du Svalbard

286
PARTAGER
graines
La réserve mondiale de semences du Svalbard - Crédit photo : Wikimedia Commons

La réserve mondiale de semences du Svalbard en Norvège a fêté ses dix ans. Durant cette décennie, l’humanité a placé plus d’un million d’échantillons de graines en sûreté.

Un million de graines mises en sécurité

La réserve mondiale de semences du Svalbard, aussi appelée « l’arche de Noé végétale », a pour mission de protéger la diversifiée génétique des catastrophes naturelles et des conflits. De nouveaux échantillons de graines ont été déposés lundi à l’occasion de son dixième anniversaire. Ces derniers lui ont ainsi permis de dépasser la barre symbolique du million de variétés conservées.

Euronews revient sur la nouvelle :

Dans des températures extrêmes de la Norvège, un peu plus de 70 000 échantillons de riz, maïs, blé ou encore sorgho et niébé ont rejoint le complexe, au cœur d’une montagne située dans un archipel de l’Arctique. Ce nouvel arrivage porte à 1 059 646 variétés de cultures conservées dans des caisses, rangées sur les étagères de la réserve mondiale. Elles pourront être utilisées dans certains cas particuliers.

Une collection de graines

Cette collection qui est la plus étendue et variée au monde constitue un filet de sécurité pour les 1 700 banques de gènes qui existent sur la planète. Elle vise à préserver les échantillons du changement climatique, des maladies, des guerres et des catastrophes naturelles. Si l’entrepôt appartient à la Norvège, les échantillons composés de graines appartiennent aux États ainsi qu’aux institutions dépositaires.

graines
La réserve mondiale de semences du Svalbard —
Crédit photo : Wikimedia Commons

La banque de gènes d’Alep a été dégradée lors du conflit syrien. Ainsi, le Centre international de recherche agricole dans les zones arides a souhaité récupérer quelques graines.

Oslo a annoncé la mobilisation de 100 millions de couronnes (soit près de 10 millions d’euros) pour réaliser des travaux en 2018. Un nouveau tunnel d’accès ainsi qu’un bâtiment de service annexe devraient donc bientôt voir le jour.