Accueil Santé Mondiale Une enquête sur la qualité de vie des diabétiques de type 1...

Une enquête sur la qualité de vie des diabétiques de type 1 et 2 a été lancée

191
PARTAGER
Une enquête lancée par la FFD pour améliorer la qualité de vie des diabétiques. Crédit photo : Pxhere

Une enquête sur la qualité de vie des diabétiques vient d’être lancée par la Fédération française des diabétiques en lien avec les états généraux du diabète et des diabétiques. Son objectif : analyser 40 000 réponses de personnes diabétiques de type 1 et de type 2.

Un questionnaire élaboré avec l’apport des patients

Main dans la main, la Fédération française des diabétiques (FFD) et les états généraux du diabète et des diabétiques ont décidé d’étudier la qualité de vie des diabétiques à travers un questionnaire. Il a été réalisé avec l’apport des malades souffrant de diabète de type 1 et de type 2, qui ont guidé la fédération afin que les questions soient pertinentes, simples et rapides à traiter.

En France, plus de 4 millions de personnes souffrent de diabète. Crédit photo : Pxhere

La FFD assure la protection de la vie privée des patients en leur garantissant un total anonymat sur le questionnaire et un stockage sécurisé de leurs données personnelles. Les diabétiques pourront alors s’exprimer sereinement sur la qualité de leur vie quotidienne avec les contraintes de la maladie et ses impacts dans leur vie sociale, personnelle ou professionnelle. Les questionnaires sont disponibles jusqu’en mai 2018 et les résultats de l’étude seront publiés dès le mois de juin.

Un système de solidarité et de répartition pour les diabétiques

En France, plus de 4 millions de personnes souffrent de diabète et près de 700 000 ignorent leur maladie. Le diabète est une pathologie ayant un fort impact sur la santé publique ; on constate de plus en plus des complications élevées chez les malades. Le coût de l’assurance maladie et de la prise en charge du diabète chez les personnes atteintes est estimé à 19 milliards d’euros, ce qui est également très significatif pour l’économie du pays.

Autre fait marquant : aujourd’hui encore la plupart des métiers restent inaccessibles aux diabétiques malgré l’avis médical qui les rend aptes à la plupart des professions. Des organismes comme la FFD s’emploient désormais à améliorer la qualité de vie des patients et cet élan de solidarité commence par cette vaste enquête lancée sur le territoire français.

Pour davantage d’informations, visitez le site www.egdiabete.fr.

Source :

Letelegramme