Accueil Architecture Construction : en Bretagne, une maison en roseau ultra-robuste et écolo

Construction : en Bretagne, une maison en roseau ultra-robuste et écolo

876
PARTAGER
Crédits photo : maison en roseau bretonne - Bois Local Bretagne

Avec la raréfaction des matières premières ou tout simplement le désir de construire désormais éco-responsable, on se tourne de plus en plus vers des matériaux alternatifs pour bâtir nos maisons. Déjà qu’il est possible de construire sa maison à base de chanvre, en Bretagne, Mireille Avril nous montre comment construire son domicile avec du roseau. Ne vous méprenez pas, cette maison est robuste, et résiste aux vents forts et à la pluie.

Éco-construction en roseau, une solution parmi tant d’autres

Soutenu par les autorités de la Région Bretagne, l’éco-construction à base de roseau a le vent en poupe en ce moment, au point où sa promotrice, Mireille, pense même déjà à implanter le concept dans sa localité. Elle songe même déjà à une exportation vers d’autres lieux de l’Hexagone, grâce à sa société, RizHome.

Crédits photo : maison en roseau bretonne – Bois Local Bretagne

Historiquement, le roseau fut utilisé en Bretagne dans la confection de toits de chaume. Plébiscité pour sa capacité à plier sans se rompre, le roseau pourrait bien être le prochain éco-matériau.

Double fonction, un matériau peu cher

Le roseau prolifère en Bretagne, il s’agit donc d’une ressource inépuisable dans la région. Mireille en profite, surtout compte tenu de ses propriétés physiques, pour développer une filière autour de la construction en roseau.

Crédits photo : maison en roseau bretonne – Bois Local Bretagne

D’ailleurs, comment sont construites les maisons en roseau ? Tout simplement, de la même manière que les maisons en préfabriqué, à ceci près que les murs préfabriqués sont remplacés par des panneaux de roseau, assemblés sous forme de bottes de bardage.

Entre autres, le roseau sert également d’isolant d’extérieur, lorsqu’il est broyé et confiné dans un coffrage de 25 cm d’épaisseur.

Crédits photo : maison en roseau bretonne – Bois Local Bretagne

Une maison durable, qu’il faut tout de même renouveler tous les 80 années. Faisant une superficie au sol de 130 mètre-carrés, la maison a nécessité pas moins de 5 tonnes de roseau pour être bâtie. Elle est l’heureuse propriété d’un joueur professionnel de bombarde, un instrument à vent breton.

Source :

WeDemain