Accueil Biodiversité Voici le plus ancien animal encore vivant de la planète

Voici le plus ancien animal encore vivant de la planète

545
PARTAGER
L'éponge de mer. Crédit photo : Wikimedia Commons

Depuis plusieurs années, les débats sur le plus ancien animal encore vivant divisent la communauté scientifique. Une étude publiée le 30 novembre dernier vient, on l’espère, mettre fin à ces interrogations. Il a été établi que les éponges de mer sont la plus vieille lignée des animaux vivant sur la terre.

Une très grande avancée pour la science de l’évolution

L’éponge serait à la base de l’arbre généalogique de l’ensemble des animaux sur terre. Cette découverte a été faite par l’équipe du professeur David Pisani de la faculté des sciences biologiques et de la terre de Bristol au Royaume-Uni. En réalité, depuis 2008, les scientifiques n’avaient plus que deux espèces marines primitives à départager, à savoir l’éponge de mer et le cténophore.

Le cténophore. Crédit photo : nature.com

Malgré cela, ils n’arrivaient toujours pas à trancher laquelle des deux était la plus ancienne. La réponse de l’équipe du professeur Pisani tranche. Cette découverte est importante pour appréhender les origines des particularités fondamentales de l’anatomie animale, précise le professeur Pisani à Science Daily.

La technique utilisée par les scientifiques

Pour parvenir à ce résultat, l’équipe des chercheurs a eu recours à la phylogénomique, une science très récente basée sur l’étude du génome et des données phylogénétiques de l’animal. Plus précisément, les scientifiques ont étudié l’évolution des systèmes nerveux et digestif de l’éponge et du cténophore.

Il convient de préciser que les études désignant le cténophore comme la plus ancienne lignée animale ont fait leur apparition en 2008 à travers le premier examen phylogénomique sur les origines animales. Les nouveaux résultats réfutent cette assertion. Ces tergiversations sont loin derrière aujourd’hui du moment où on sait déjà que l’éponge de mer est le plus ancien des animaux vivants.

Source :

Sciencepost