Accueil Climat Selon une étude, les émissions de CO2 seraient en augmentation

Selon une étude, les émissions de CO2 seraient en augmentation

101
0
PARTAGER
émissions
Crédit photo : gdtography - Unsplash

Pour la première fois depuis trois ans, on constate une augmentation des émissions de CO2. Il s’agirait de celles qui sont liées à l’industrie et à la combustion d’énergies fossiles.

La fin d’une stabilité des émissions qui aura duré trois années

La 23e conférence sur le climat de l’ONU ne cesse d’être le terrain de publication d’études environnementales alarmantes. Lundi 13 novembre, à Bonn, une nouvelle étude a été révélée durant la COP 23. Celle-ci fait état du niveau d’émission des gaz à effet de serre (CO2) et constitue le douzième bilan annuel du Global Carbon Project. Il s’agit donc du travail de scientifiques venus de plusieurs pays.

Selon l’étude, les émissions de dioxyde de carbone liées à l’industrie et l’exploitation (combustion) des énergies fossiles seraient en augmentation. Ainsi, elles devraient croître de 2 % (entre 0,8 % et 2,9 % plus précisément) en comparaison avec l’année 2016. Elles vont donc atteindre le record de 36,8 milliards de tonnes cette année après une période de stagnation de 2014 à 2016.

émissions
Crédit photo : Guy Bowden – Unsplash

Un constat décevant et un net recul de l’Europe et des États-Unis

Les auteurs de l’étude soulignent le caractère décevant de la nouvelle. Avec de tels taux, couplés à la déforestation, les États manqueront de temps pour agir et stabiliser la hausse des températures en dessous des 2 °C. Il s’agissait là de l’objectif défini par l’accord de Paris en 2015.

Selon les chercheurs, la Chine serait à l’origine de 28 % de ces émissions et de ce fait, l’une des principales responsables de cette dégradation. Le pays avait promis d’agir et d’améliorer la situation en réduisant notamment son recours aux énergies fossiles (charbon). Une promesse qui est encore loin d’être tenue puisqu’une nette augmentation de la production industrielle et une diminution de la production hydro-électrique ont été observées.

Les États-Unis et l’Europe voient leurs émissions se réduire trop lentement, et l’exploitation de ressources fossiles est encore trop présente. La communauté internationale est toujours réunie en Allemagne, et ce jusqu’à vendredi. Les décisions qui y seront prises seront décisives pour l’atteinte des objectifs.

Source :

Francetvinfo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz