Accueil Énergie solaire La plus grande installation photovoltaïque organique du monde inaugurée prochainement à la...

La plus grande installation photovoltaïque organique du monde inaugurée prochainement à la Rochelle

353
0
PARTAGER
installation
Crédit photo : Radio France - Hélène Chevallier

Mercredi 15 novembre, la plus grande installation photovoltaïque organique du monde sera inaugurée en France, à La Rochelle.

500 mètres carrés installés sur le toit d’un collège

Les derniers branchements effectués, l’installation n’attendent plus que son inauguration pour passer à l’action. Au total, ce ne sont pas moins de 500 mètres carrés de film photovoltaïque qui sont installés sur le toit du collège Pierre Mendès France, dans la ville de La Rochelle. Cette installation ne ressemble en rien aux panneaux traditionnels. Il s’agit en fait de bandes de films collées sur le toit, qui lui est en zinc. En réalité, il n’était pas possible d’installer les panneaux conventionnels, en raison de la légèreté du toit. Comme le film est directement collé au toit, il n’engendre pas de modification de poids susceptible de l’endommager.

Plusieurs avantages sont liés à cette installation

Le principal du collège espère réduire les factures d’énergie de l’établissement de 15 à 20 % avec cette installation. Par ailleurs, la forme du film lui permet de s’adapter aux courbes du toit et d’être installé sur des façades. De plus, sa taille allongée et illimitée permet d’optimiser les surfaces.

L’installation est rapide, puisque le film se déroule comme une moquette. Il n’aura fallu que deux semaines pour finaliser l’installation, contre trois mois pour une installation similaire avec des panneaux traditionnels. Enfin, ce film est plus écologique puisqu’il ne compose pas de silicium, mais de carbone. Les deux se trouvent facilement, mais le carbone ne nécessite pas de traitement chimique et ne pèse qu’un gramme par mètre carré.

installation
Crédit photo : Karsten Wurth — Unsplash

Une complémentarité avec les panneaux solaires classiques

Jusqu’ici, le rendement du film est quatre fois inférieur à celui des panneaux solaires traditionnels. Néanmoins, il devrait s’améliorer dans les années à venir. En parallèle, son coût est trois fois supérieur aux panneaux, mais il devrait fortement diminuer lorsqu’il se trouvera dans la phase d’industrialisation prévue pour 2019.

Le film est fabriqué par l’entreprise allemande Heliatek, dans laquelle le groupe Engie a investi et dont il possède aujourd’hui 6,6 % du capital. Pour le groupe, cette technologie est complémentaire aux panneaux classiques et permet leur installation là où ce n’était pas possible auparavant.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz