Accueil Développement durable Glyphosate : les discussions dans une impasse, la décision est repoussée

Glyphosate : les discussions dans une impasse, la décision est repoussée

205
0
PARTAGER
glyphosate
Crédit photo :http://uk.businessinsider.com

La question du renouvellement de la licence du Glyphosate piétine, si bien qu’aucune solution n’a été trouvée par l’Union européenne. La licence prend fin le 15 décembre prochain, et aucun accord n’est trouvé.

Glyphosate : un herbicide classé cancérigène probable

Il y a maintenant plus de deux ans, le Centre international de recherche sur le cancer avait classé le glyphosate parmi les produits potentiellement cancérigènes. Dès lors, la légitimité de son utilisation a été remise en cause par beaucoup. Aujourd’hui, alors que la Commission européenne demande le renouvellement de la licence d’exploitation de l’herbicide pour cinq années, le débat fait toujours rage.

La licence expire le 15 décembre 2017

Les 28 États membres de l’UE devaient donc statuer sur le possible renouvellement de la licence du glyphosate pour une durée de cinq ans. Prolongement proposé initialement par la Commission européenne. Néanmoins, il semblerait qu’ils ne soient pas parvenus à trouver un accord, si bien le vote doit être reporté.

Pour que la proposition soit validée, elle devait recueillir 16 votes des 28 États membres, ce qui représente théoriquement 65 % de la population européenne. Jusqu’ici, seuls 14 pays se sont montrés favorables à la proposition. La France, quant à elle, avait déjà annoncé qu’elle ne voterait pas pour.

glyphosate
Crédit photo : hpguesen – Pixabay

Un nouveau vote dès le mois de novembre

Faute d’accord, la Commission européenne va saisir un comité d’appel, d’ici à fin novembre. Les États membres devront donc voter à nouveau. Les partisans de l’environnement espèrent donc que la Commission ne trouvera pas le soutien qu’elle recherche. Certains pays de l’Union européenne souhaitent interdire son utilisation dans l’agriculture et trouver une solution de remplacement plus respectueuse de la nature et de notre santé. Monsanto, producteur de l’herbicide, a déjà reçu des plaintes de personnes malades, ou de famille de défunts. Ceux-ci ont contracté des maladies qui seraient vraisemblablement liées à l’utilisation de ce pesticide.

Source :

Francetvinfo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz