Accueil Biodiversité L’Indonésie : lieu de vie d’une nouvelle espèce d’orangs-outans

L’Indonésie : lieu de vie d’une nouvelle espèce d’orangs-outans

304
0
PARTAGER
orangs-outans
Crédit photo : Jack Cain - Unsplash

Pour la première fois depuis 1929, une toute nouvelle espèce de grands singes à été identifiée. Elle vit sur l’île de Sumatra, en Indonésie.

Une nouvelle espèce d’orangs-outans

Les scientifiques ont donc confirmé la découverte d’une nouvelle espèce d’orangs-outans, vivant sur l’île de Sumatra. Les espèces d’orangs-outans connues dans le monde sont désormais au nombre de trois. Par ailleurs, il s’agit là de la première découverte d’une nouvelle espèce de grands singes confirmée par la science depuis 1929.

Cette espèce, baptisée Tapanuli, vit dans le nord du Sumatra, plus précisément dans la région de Batang Toru. Les chercheurs ont estimé sa population à environ 800 individus. La toute première trace de cette population unique a été trouvée en 1997. 20 ans après, la confirmation de son existence et de sa nature est tombée.

orangs-outans
Crédit photo : Luca Ambrosi – Unsplash

Une espèce de grands signes unique

Une analyse du génome de 37 membres de l’espèce ainsi que l’analyse de leurs dents et de leurs crânes, ont permis de déterminer les origines de ce grand singe. Une séparation vieille de trois millions d’années s’est produite entre les populations d’orangs-outans de Bornéo et celles du Batang Toru. Ensuite, les orangs-outans de Bornéo et ceux de Sumatra se sont génétiquement éloignés bien plus tard, il y a environ 700 000 ans.

Une vidéo expliquant cette découverte sur France 2 :

Un animal d’ores et déjà menacé d’extinction

Le petit nombre d’effectifs qui constituent la Tapanuli la classe immédiatement parmi les espèces animales menacées d’extinction. Les scientifiques alertent donc sur sa très probable extinction prochaine. Selon eux, si huit des 800 individus recensés venaient à être tués ou séparés du groupe chaque année, l’espère pourrait disparaître. Les orangs-outans sont menacés depuis longtemps par la déforestation. Ainsi, si aucune mesure n’est prise pour protéger leur habitat, quelques décennies pourraient suffire pour que l’on voie disparaître l’espèce Tapanuli.

Leur habitat actuel mesure mille kilomètres carré. La déforestation aura alors vite englouti cette surface si rien ne change. De même, ces singes sont victimes, comme beaucoup d’animaux, de la chasse illégale. Ainsi, les trois espèces connues d’orangs-outans ont subi de lourdes diminutions de leurs effectifs à cause du braconnage.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz