Accueil Pollution Geco Air : Une application pour réduire la pollution de vos déplacements

Geco Air : Une application pour réduire la pollution de vos déplacements

335
PARTAGER
Geco Air
Markus Spiske - Unsplash

Une application, baptisée Geco Air, vous permet d’agir contre la pollution, en vous conseillant sur votre style de conduite ou sur le choix du transport.

Une application pour réduire son empreinte environnementale

Geco Air est un projet de IFP Énergies Nouvelles qui permet à ses utilisateurs d’optimiser leurs déplacements en fonction de leurs impacts environnementaux. Disponible sur Android et iOS, l’application nécessite impérativement de l’autorisation de géolocalisation de l’usager. Ensuite, elle sera en mesure de produire une synthèse journalière de ses déplacements. Elle note son style de conduite et son usage alternatif des transports en commun.

Geco Air
LUM3N – Pixabay

Une recherche personnalisée de Geco Air avec les plaques d’immatriculation

Pour être le plus précise possible, Geco Air peut anonymement récupérer les informations des véhicules des utilisateurs en consultant le site de l’argus. Dans ce but, elle utilisera la plaque d’immatriculation de ces derniers. Cependant, elle affirme que cette dernière n’est, en aucun cas, conservée. Pour ceux qui sont soucieux de garder cette information secrète, il est possible de renseigner ces caractéristiques manuellement. Il s’agit notamment du type de voiture, de l’énergie qu’elle utilise, de sa puissance et de l’année de sa mise en circulation.

Geco Air
Crédit photo : Ti Journal

Une synthèse complète et précise

Une fois les informations enregistrées, l’application suit en arrière-plan tous les déplacements de son utilisateur. Il faut cependant de temps en temps veiller à ce que le bon mode de transport soit activé. Geco Air renseigne ainsi l’empreinte émise en matière de dioxyde de carbone, en monoxyde de carbone, en particules fines ainsi qu’en oxyde d’azote. L’idée étant donc d’inciter les usagers à privilégier les transports en commun ou les déplacements “doux”, soit la marche à pied et le vélo.

Ainsi, l’application réalise chaque jour une synthèse de ces déplacements et fournie des informations précises. Elle rend compte de son rapport en fonction du style de conduite, des accélérations trop poussées ou trop énergivores. Basée sur un système de notes et de challenges, l’application souhaite inciter les usagers à persévérer et à s’améliorer. Elle n’entend pas révolutionner le monde des transports, mais bien d’amener chacun à réaliser une petite part du travail.

Source :

Numerama