Accueil Transport Les nouveaux modèles de Vélib présentés à Paris

Les nouveaux modèles de Vélib présentés à Paris

556
PARTAGER

Le célèbre Vélib entre dans une nouvelle ère. Deux nouveaux modèles ont été présentés ce 25 octobre à Paris : un est mécanique, l’autre électrique. La maire de la capitale souhaite ainsi proposer une nouvelle alternative à la voiture aux automobilistes.

Vert ou bleu, mécanique ou électrique

Ces deux nouveaux modèles de Vélib seront disponibles à la location dès le 01 janvier 2018 dans Paris et ses 68 communes alentours. Côté design, le gris basique des anciens modèles à été conservé sur le cadre. Néanmoins, les deux nouveaux modèles sont de couleurs vives, et différentes. Le vélo vert est mécanique, semblable aux anciens modèles. Le bleu, quant à lui, est équipé d’un système d’assistance électrique.

Le Vélib mécanique composera 70% du volume du parc. Les vélos électriques représenteront la part restante, soit 30%. Ce dernier pourra atteindre une autonomie de 50 kilomètres et une vitesse de 25 k m/h. C’est donc bien celui-ci qui constitue la véritable nouveauté et qui propose une nouvelle alternative à la voiture dans la capitale française.

Plus légers que leurs prédécesseurs et connectés

C’est la société Smoove, PME originaire de Montpellier, qui a décroché le contrat de fabrication et de gestion du nouveau Vélib de Paris, et ce, pour une durée de 15 ans. Les nouveaux vélos qu’ils proposeront à la location d’ici quelques mois sont plus légers (20 kg pour le modèle classique) que les modèles actuels (22,25kg). Le modèle électrique atteindra, avec sa batterie, un poid de 25 kg.

Par ailleurs, ils seront connectés à leur opérateur afin d’atténuer les phénomènes de vol et de vandalisme observés jusqu’ici. Mais aussi aux Smartphones de leurs utilisateurs. Un boîtier électronique permettra une connexion via USB avec le vélo. Il sera ainsi possible d’afficher la distance parcourue, le temps de location, et même de recharger la batterie de notre mobile.

vélib
Crédit photo : Bertomic – Pixabay

Que va-t-il advenir des anciens modèles ?

Propriétés de JCDecaux, les milliers de vélos et centaines de stations vont tous être démontés. Le travail a déjà débuté, depuis le 1er octobre, et se terminera fin mars 2018. Certains vélos et stations seront remontés dans d’autres villes comme Lyon, qui a renouvelé son contrat avec l’entreprise. Stockholm, dès 2018, devrait aussi bénéficier de ces anciens modèles.

L’entreprise affirme que la totalité du matériel sera réutilisée, ou valorisée dans d’autres filiales. L’ensemble de ces vélos et stations devraient ainsi connaître une seconde vie.