Accueil Énergie éolienne Éoliennes : quelques parcs d’éoliennes en mer suffiraient à alimenter toute la...

Éoliennes : quelques parcs d’éoliennes en mer suffiraient à alimenter toute la planète

427
0
PARTAGER

La sortie du charbon, du pétrole et de leurs dérivés est une nécessité pour la planète. Cependant, quelle source d’énergie serait suffisamment performante pour remplacer ces deux matières premières aux stocks limités sur notre planète ?

On a bien évidemment trouvé la solution de l’énergie solaire, au rendement mitigé, ou de la géothermie à l’exploitation complexe, mais il semblerait que seul l’éolien soit réellement adapté et à même de subvenir aux besoins exponentiels de notre civilisation moderne en énergie.

En effet, il suffirait de quelques parcs d’éoliennes en mer, pour alimenter l’intégralité des activités de l’Homme, de part le monde, et ce en énergie intégralement renouvelable et propre.

Plus prolifiques sur le plan énergétique

Cette affirmation vient tout droit des États-Unis, où un groupe de chercheurs américains ayant mené une étude pour le compte du Carnegie Institue for Science, au décours laquelle les besoins de l’humanité en énergie ont été évalués, et comparés à la capacité productive que peuvent avoir les mers et leurs vents puissants, sur rotors d’éoliennes marines.

En effet, les scientifiques se sont basés sur des simulations informatiques.

Menés par Anna Possner et Ken Caldeira de l’institut des sciences de la Carnegie Institue à Washington DC, l’étude aboutit à des conclusions intéressantes. Premièrement, les éoliennes situées en mer auraient un rendement de très loin supérieur à celui des éoliennes sur terre.

Ces performances en sus chiffrées à 70%, permettraient à ces dernières de produire jusqu’à 5 fois plus d’électricité que des éoliennes terrestres.

Relativement aisé de fournir toute la planète en électricité

Se basant sur les simulations informatiques réalisées par leurs équipes, les chercheurs en sont arrivés à la conclusion secondaire qu’il faudrait couvrir d’éoliennes environ 3 millions de km carrés marine, pour assurer les besoins de notre civilisation.

L’étude va même plus loin, en soulignant que certaines régions sont plus propices à produire des vents assez forts pour assurer le fonctionnement des parcs éoliens marins, notamment l’Atlantique nord.

Ce dernier pourrait en hiver “fournir une énergie suffisante pour répondre à tous les besoins actuels de la civilisation” et en été “seulement générer assez de courant pour couvrir les besoins en électricité de l’Europe, ou éventuellement des États-Unis” comme l’explique le compte-rendu.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz