Accueil Energie & Transport Voitures électriques : 6 minutes pour une recharge complète d’ici 2019 ?

Voitures électriques : 6 minutes pour une recharge complète d’ici 2019 ?

320
0
PARTAGER

Les voitures électriques ont le vent en poupe en ce moment, grâce à l’effort conjoint des pouvoirs publics et des marques partenaires, notamment Nissan, Opel, Chevrolet, Renault, Tesla, BMW, Volkwagen mais surtout Mitsubishi.

Cependant, malgré leur avancée technologique, les véhicules électriques ont deux talons d’Achille : leur autonomie et le temps de recharge des batteries. En effet, il faut aujourd’hui compter dans les 350 Km d’autonomie réelle maximale, et 8 heures en moyenne pour une recharge complète. De nouvelles pistes seraient à l’étude pour que d’ici 2019, il ne faille que 6 minutes pour recharger nos voitures électriques.

Toshiba monte à l’assaut de l’électrique

La marque japonaise s’intéresse désormais de très près à l’industrie de l’électrique. Pour preuve sa nouvelle incursion dans le domaine des batteries rechargeables.

Baptisées SCiB pour “Super Charge Ion Battery”, les nouvelles batteries de Toshiba proposeront non plus la recharge rapide, mais bien la recharge ultra-rapide.

Pour ce faire elles s’appuieront sur une architecture matérielle nouvelle, remplaçant le matériau de l’anode des batteries par de l’oxyde de titane-niobium. Ce matériau révolutionnaire aurait la particularité de disposer d’une structure cristalline permettant de stocker 4 fois plus d’ions que de coutume, avec la même quantité de courant induit.

Il en résulte donc une recharge plus rapide, puisque les ions stockés dans la batterie sont captés en plus grande quantité, ce qui réduit le temps de recharge de cette dernière.

Des batteries plus efficientes

Toshiba qui a rapporté sa trouvaille dans des journaux locaux a également souligné le principal gain pour le consommateur final, qui pourra dès 2019, année d’entrée en production à grande échelle de ce type de batteries, recharger son véhicule électrique en seulement 6 minutes.

Cette prouesse a été réalisée sur une batterie de 32 kWh, soit une présente dans la nouvelle Leaf 2.

Quelles perspectives ?

En effet, c’est beau ce tableau idyllique, mais que gagne concrètement l’utilisateur en dehors du temps de recharge amoindri ?

C’est tout simple, imaginez qu’aujourd’hui les constructeurs se cantonnent à des batteries de 32 kWh du fait de leur encombrement mais surtout parce qu’il serait non viable économiquement de vendre des voitures de capacité supérieure du fait du temps de recharge hyper allongé.

Si pour 32 kWh il faut patienter 8 heures de recharge via la borne Supercharger de Tesla, une batterie de 64 kWh prendrait logiquement 16 heures. Avec ces nouvelles batteries et le temps de recharge réduit, on pourra recharger une batterie de 41 kWh comme celle contenue dans la Zoe de Renault en 10 minutes.

Dans ce tableau, il pourrait être possible de recharger une batterie de 82 kWh, soit deux fois la puissance de la Zoe, en 20 minutes. Installer pareille batterie ferait grimper l’autonomie de la voiture à 600 km.

Cerise sur le gâteau, les batteries SCiB occupent moins de place, on pourra donc logiquement en disposer en plus grande quantité dans les voitures électriques.

Source :

Electrans

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz