Accueil Environnement Terrestre Brésil : 73 millions d’arbres reboiseront bientôt l’Amazonie

Brésil : 73 millions d’arbres reboiseront bientôt l’Amazonie

1093
0
PARTAGER

Poumon de notre planète, l’Amazonie est depuis des décennies en proie aux fléaux des forêts vierges, déforestation mécanique du fait du besoin de bois par les populations, mais aussi chimique du fait des incendies à répétition. A tel point que cette vaste étendue verte plus grande que la France, peine à être reconnue aujourd’hui.

Premier pas précurseur vers une réelle prise de conscience, une société privée s’est donnée pour mission de reboiser l’Amazonie. Pour ce faire, Rock in Rio puisque c’est son nom, entend replanter 73 millions d’arbres, sur 30.000 hectares de forêt dévastée.

Un pas en appelle d’autres

La course effrénée à la recherche de nouveaux gisements de matières premières pousse certains pays à franchir le rubicond. L’exemple le plus palpable est celui du Brésil, pays tropical d’Amériques du Sud, qui est outre l’un des plus beaux du monde, également celui disposant de l’une des forêts les plus importantes de notre planète, l’Amazonie.

En effet, depuis quelques années, des missions privées ayant commandé des explorations minières sont en cours en Amazonie, et face à la dégradation de cet écosystème quasi vierge du sud du Brésil, le président Michel Temer a décidé d’appliquer son opposition et l’arrêt des explorations dernièrement.

C’est sans doute le coup de pied politique qu’il manquait au lancement de vastes chantiers, visant à redorer le blason et surtout rendre la superbe de l’Amazonie.

Un vaste projet, un projet pilote

En effet, sous la conduite d’une société brésilienne, Rock in Rio, qui organise notamment des festivals dans le pays, que le projet de reboisement de l’Amazonie a pris son réel envol.

La firme qui entre autres proposait le projet à l’étude de l’administration brésilienne le 22 septembre dernier, entend replanter 73 millions d’arbres dans la forêt amazonienne, sur une étendue de 30.000 hectares de terres.

Il s’agit d’une goutte d’eau dans un vase, puisque l’Amazonie compte une superficie de 50 millions d’hectares, mais un projet à encourager, puisque donnant le ton à d’autres pays et sociétés, souhaitant développer pareil projet.

En valeur absolue, ce reboisement ne concerne que 0,6% de la surface de l’Amazonie, alors qu’un cinquième de la superficie de la forêt a déjà été détruite par l’Homme.

Ce projet vise à long terme le reboisement de 12 millions d’hectares de forêt d’ici 2030.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz