Accueil Développement durable Énergies renouvelables : quels sont les pays les plus en avance ?

Énergies renouvelables : quels sont les pays les plus en avance ?

109
0
PARTAGER
Energie éolienne, éoliennes offshore

Quels pays jouent le jeu du développement durable et de la transition énergétique ? Pour chaque type d’énergie renouvelable, quels pays dominent les débats ?

Il existe cinq grands types d’énergies renouvelables : l’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’énergie hydraulique, la biomasse et la géothermie. Leur point commun est de ne pas produire d’émissions polluantes, et ainsi d’aider à lutter contre le réchauffement climatique. Mais en 2016, où en est-on ? Quels pays sont les plus avancés dans chaque type d’énergie renouvelable ?

Nous avons passé au crible les derniers rapports publiés pour étudier quels pays avaient la plus grande capacité d’énergie solaire, éolienne, hydraulique etc., mais aussi lesquels avaient les meilleurs rapport watts/habitants. Il s’avère que la France n’est pas un cador de l’énergie verte, et que beaucoup de pays européens ont pris une avance considérable sur leurs voisins.

À lire aussi : Ces pays où le solaire et l’éolien sont en plein essor

Les pays les plus en avance dans l’énergie solaire (photovoltaïque)

Les Mées, ferme solaire, France

La centrale solaire des Mées

L’énergie solaire est certainement l’énergie propre la plus connue, mais cependant pas la plus répandue encore. Quels sont les pays avec la plus grande capacité d’énergie solaire ? Qui joue le plus le jeu ? Qui pourrait faire encore mieux ? Un rapport de l’Agence internationale de l’énergie a publié un rapport en mai 2016 classant les pays les plus avancés dans le photovoltaïque. Les données datent de 2015, et ce sont les plus récentes disponibles à ce jour.

Ces chiffres nous disent quels pays génèrent le plus d’énergie brute à partir de l’énergie solaire, et non les pays qui fournissent le plus grand pourcentage d’énergie grâce à l’énergie solaire. Ils permettent de savoir qui a la plus grande capacité installée pour fournir de l’énergie solaire, et non pas la quantité d’énergie solaire réellement produite.

En tête de ce classement, c’est la Chine qui se démarque, avec 43,5 Gigawatts (milliards de watts). Ce pays a un immense pouvoir pour faire basculer sa politique énergétique. Par exemple, l’an dernier, le pays a installé en 3 mois autant de production d’énergie solaire que toute la capacité annuelle de la France. En 2015, une capacité équivalente à 15,2 GW a été ajoutée.

C’est ensuite l’Allemagne qui arrive seconde, avec 39,7 Gigawatts. Grâce à son parc de panneaux solaires, le pays a réussi à générer 33% de son électricité à partir des énergies renouvelables en 2015. Cette année, l’Allemagne a même “payé” les citoyens pendant 24 heures pour consommer de l’électricité.

En troisième position vient le Japon, avec 34,4 Gigawatts. Le pays, qui a pourtant une petite surface, sait trouver de la place quand il faut installer des panneaux solaires. Le Japon a notamment construit la plus grande centrale solaire flottante au monde, et “recycle” les lieux abandonnés comme les terrains de golf. Le pays expérimente également des “villes solaires”, comme à Ota.

Si l’on fait un classement du nombre de Watts/habitant en 2015, c’est l’Allemagne qui arrive en tête, avec 491 watts par habitant. L’Italie arrive deuxième avec 308 watts/habitant et enfin, surprise, c’est la Belgique qui se classe troisième avec 287 watts/habitant.

Watts/habitant 2015 dans l'énergie solaire

Les pays les plus en avance dans l’énergie éolienne

Energie éolienne, éoliennes offshore

Crédit photo: Wikimedia – Ad Meskens

L’énergie éolienne est beaucoup plus porteuse à travers le monde, et a l’avantage par rapport au solaire de pouvoir produire de l’énergie la nuit. Début 2016, le Global Wind Energy Council a publié un rapport faisant état du parc éolien mondial en 2015. Celui-ci montre que l’éolien est en plein essor, plus que le solaire encore. Le classement des trois pays qui tirent le mieux leur épingle du jeu fait presque froid dans le dos, tant les chiffres sont astronomiques (et c’est tant mieux) !

Une nouvelle fois, la Chine prouve qu’elle accorde une importance particulière aux énergies renouvelables. Et l’éolien fait partie de sa stratégie. Avec 145,4 Gigawatts de capacité cumulée en 2015, le pays frappe très fort. C’est 33,6% du parc mondial ! Rien qu’en 2015, la Chine a installé la moitié de l’éolien : 30,7 GW. C’est presque autant que la capacité globale du Royaume-Uni, la France et le Canada réunis (35 GW à eux trois).

Se classent ensuite les Etats-Unis avec 74,5 Gigawatts. Moins présent sur le solaire, le pays de l’oncle Sam se rattrape sur l’éolien. Les USA ont installé l’équivalent de 8,6 GW en 2015 et aujourd’hui, ils représentent 17,2% de la capacité mondiale dans l’énergie éolienne.

Toujours bien classée, on retrouve l’Allemagne en troisième position dans l’éolien. Nos voisins atteignent la barre des 50 Gigawatts en 2015 après avoir ajouté 6 GW à leur capacité au cours de cette même année. Au niveau mondial, l’Allemagne pèse à hauteur de 10,4% de l’éolien. On rappelle que la France n’est qu’à 2,4 %.

Cependant, si l’on ramène les chiffres de l’étude au rapport watts/habitant, ce sont le Danemark, la Suède et l’Espagne qui se classent dans les top positions :

Watts/habitant 2015 dans l'énergie éolienne

Les pays les plus en avance dans l’énergie géothermique

Energie géothermale, Islande

Crédit photo: Wikimedia – Hansueli Krapf

L’énergie géothermique n’est pas la plus répandue, mais dans certains pays, elle représente l’énergie la plus porteuse. Pour ceux qui ne seraient pas ce qu’est l’énergie géothermique, elle est issue de l’énergie de la Terre qui est convertie en chaleur. Pour la capter, on fait circuler un fluide dans les profondeurs de la Terre. Ce fluide peut être celui d’une nappe d’eau chaude captive naturelle, ou de l’eau injectée sous pression pour fracturer une roche chaude et imperméable. Dans les deux cas, le fluide se réchauffe et remonte chargé de calories (énergie thermique). Ces calories sont utilisées directement ou converties partiellement en électricité.

Selon un rapport publié en 2015 lors du World Geothermal Congress 2015, les Etats-Unis étaient en 2015 premiers en termes de capacité avec 3,4 Gigawatts. Les Philippines (1,9 GW) et l’Indonésie (1,3 GW) lui emboîtent le pas.

Cependant, si l’on calcule le nombre de Watts/habitant, l’Islande se révèle être le leader mondial de la géothermie, qui représente 30% de sa production énergétique nationale.

Watts/habitant 2015 dans l'énergie géothermique

Les pays les plus en avance dans l’énergie hydraulique

Wave Star, Centrale, Energie, Vagues

Une centrale à vague au Danemark

L’énergie renouvelable hydraulique est l’énergie fournie par le mouvement de l’eau : énergie houlomotrice (vagues), énergie marémotrice ou bien l’énergie hydrolienne, pour ne citer que les plus répandues. L’énergie des océans est potentiellement considérable, mais elle est très dispersée et donc difficile à collecter et loin des lieux de consommation. À ce jour, le Royaume-Uni se positionne comme le leader des technologies houlomotrices et marémotrices. C’est le premier pays au monde capable de lancer les premiers projets de production d’énergie marine à l’échelle commerciale.

D’autres pays comme la Corée du Sud, le Canada, la Norvège ou encore la Russie ont développé ce moyen de produire de l’énergie propre, mais il existe trop peu de données pour établir un classement.

La France est malheureusement en retard sur cette filière prometteuse, en dépit du remarquable potentiel que lui offrent son domaine océanique (le deuxième au monde après celui des Etats-Unis, avec 11 millions de km² d’eaux sous sa juridiction en métropole et dans les outre-mer) et ses quatre façades maritimes (mer du Nord, Manche, Atlantique et Méditerranée).

Les pays les plus en avance dans l’énergie biomasse

Energie biomasse bois

Crédit photo: Flickr – Oregon Department of Forestry

L’énergie biomasse est la forme d’énergie la plus ancienne utilisée par l’homme depuis la découverte du feu à la préhistoire. Cette énergie permet de fabriquer de l’électricité grâce à la chaleur dégagée par la combustion de ces matières (bois, végétaux, déchets agricoles, ordures ménagères organiques) ou du biogaz issu de la fermentation de ces matières, dans des centrales biomasse.

Avec 15,9 % du total mondial, les États-Unis sont le premier producteur d’électricité à partir de la biomasse, devant l’Allemagne (11,2 %) et le Brésil (11 %).

Energie biomasse

Quels sont les pays les plus proches de l’indépendance énergétique ?

Conscients des risques d’une dépendance excessive aux énergies fossiles, quelques pays ont depuis plusieurs années amorcé leur transition énergétique. Disposant d’importantes ressources naturelles et investissant considérablement dans les énergies renouvelables, les pays que sont l’Islande, l’Ethiopie, la Norvège, le Costa Rica, le Brésil et l’Uruguay, sont les premiers de la classe !

Avec plus de 70% de sa consommation d’énergie provenant de ses ressources énergétiques hydroélectriques et géothermiques, l’Islande se place en pionner en matière d’énergies renouvelables. 100 % de son électricité et 81 % de ses besoins énergétiques primaires proviennent de sources renouvelables.

L’Ethiopie est aujourd’hui le pays africain leader en matière d’énergies renouvelables. Dépourvu de gaz et de pétrole, le pays mise sur ses ressources énergétiques pour alimenter son développement économique. Le gouvernement éthiopien a déclaré vouloir développer l’éolien, la géothermie et le solaire, en plus des barrages hydroélectriques déjà établis sur le Nil.

La Norvège est première en Europe en termes de transition énergique. 60 % de l’énergie consommée en Norvège provient d’une source renouvelable. Le pays a pour objectif de devenir neutre en carbone d’ici 2030.

Le Costa Rica a déjà réussi sa transition énergétique.

Le Brésil est le pays industrialisé utilisant le plus d’énergies renouvelables, le nucléaire et le fossile ne représentant que 11,8%, alors que la moyenne des pays industrialisés est de 87%.

L’Uruguay est presque entièrement alimenté par des énergies renouvelables. Le pays vise l’indépendance énergétique pour 2030.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz