Accueil Santé Mondiale Pourquoi le cancer du cœur n’existe pas ?

Pourquoi le cancer du cœur n’existe pas ?

466
PARTAGER
Le cancer du cœur n'existe pas

Le cœur est un organe essentiel de notre corps qui ne peut pas être touché directement par le cancer.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les quatre principales causes de mortalités dans le monde sont les maladies non transmissibles à savoir les problèmes cardio-vasculaires, les cancers, le diabète et les pneumopathies chroniques. Les cancers se retrouvent donc à la deuxième place du classement ce qui n’est pas étonnant puisque presque tous les organes de notre corps développent des cellules cancéreuses: le pancréas, le foie, le cerveau, les seins, les poumons… On constate cependant que le cœur ne fait pas partie de cette liste et nous allons vous expliquer pourquoi.

À lire aussi : Le cancer frappe-t-il au hasard?

Le cœur, un organe exclusivement musculaire

Le cœur est une partie du corps très particulière car elle permet l’oxygénation des autres organes à travers la circulation du sang. Aussi étonnant que cela puisse paraître, elle détient une sorte d’immunité contre le cancer.

Cela s’explique par le fait que cette pompe vitale est conçue majoritairement de muscles. Dans ces derniers, on retrouve des myocytes cardiaques, des cellules qui finissent leur croissance très rapidement. Ainsi, la phase terminale de leur évolution est vite atteinte ce qui ne laisse peut de place au cancer pour s’installer. En effet, c’est la division cellulaire qui forme les tumeurs à cause de mutations génétiques, il n’y a donc aucun risque pour notre cœur puisque les cellules arrêtent de se diviser très vite !

Des cas de cancers qui peuvent toucher le cœur

Si le cœur ne peut pas être directement touché par le cancer, il est possible qu’il soit atteint par celui-ci lorsque le diagnostic est généralisé. C’est-à-dire que dans le cas d’un cancer aux poumons par exemple, les cellules nocives se multiplient et se développent à d’autres endroits du corps. Si on n’agit pas pour arrêter le processus, les métastases finissent par arriver dans tous les coins de l’organisme et le cœur ne peut malheureusement pas y échapper…

L’évolution de la maladie n’est pas la seule chose qui entraîne un déficit du cœur: il existe une forme rare de cancer qui touche les tissus mous, appelée rhabdomyosarcome. Quoi qu’il en soit, ce sont surtout les maladies cardio-vasculaires qu’il faut craindre en priorité pour notre cœur, mais on peut les éviter grâce à une pratique sportive régulière et une bonne hygiène de vie.

Crédit photo principale : Capture d’écran