Accueil Énergies renouvelables Le Portugal a couvert pendant 4 jours ses besoins électriques grâce aux...

Le Portugal a couvert pendant 4 jours ses besoins électriques grâce aux énergies renouvelables

165
PARTAGER
Energie solaire au Portugal

Le Portugal réalise une prouesse en fonctionnant 4 jours durant et plus, exclusivement grâce à de l’énergie verte !

Les chercheurs rivalisent d’ingéniosité pour prouver aux politiques que l’énergie verte peut très bien remplacer celle conventionnelle décriée pour son fort pouvoir polluant. Après l’Allemagne début Mai, c’est une nouvelle prouesse qui a été réalisée non loin de chez nous, plus précisément au Portugal, où le pays a fonctionné quatre jours d’affilée essentiellement grâce à l’électricité produite par ses sources d’énergie verte.

De récents chiffres (lien en portugais) montrent que le pays a fonctionné sur les énergies renouvelables seules pendant 107 heures entre samedi 7 mai et mercredi 11 mai. Au cours de cette “fenêtre” record, le Portugal s’est entièrement appuyé sur l’énergie solaire, éolienne et l’hydroélectricité, sans avoir besoin de se replier sur l’énergie provenant de ses centrales au charbon et au gaz naturel.

En comparaison à la France, le pays lusophone est un pionnier et premier du genre, qui emboîte le pas à l’Allemagne autre poids lourd de l’industrie des énergies vertes, qui a elle aussi a réussi à produire tant d’énergie renouvelable que les prix de l’électricité sont devenus négatifs pendant plusieurs heures le 8 mai dernier.

Le Portugal, l’autre bon élève de l’Europe

Le Portugal est un pays assez paradoxal. En proie à des soucis d’ordre économique depuis plusieurs années déjà, l’Ex-empire se retrouve aujourd’hui à la tête d’un record encore inégalé en Europe, pour l’instant. En effet, ayant fait l’impasse depuis des décennies sur le charbon, le gaz de schiste et même en partie sur le nucléaire, le Portugal a réussi à produire autant d’énergie verte grâce à ses diverses installations, que l’ensemble du pays a pu fonctionner de manière quasi normale pendant 4 jours sans besoin aucun de recourir aux sources d’énergies conventionnelles.

C’est en tous points ce qu’affirme le Réseau national de l’énergie par le biais d’un communiqué repris par le journal britannique Guardian (lien en anglais). En effet, selon le communiqué en question, la consommation électrique du pays aurait été couverte à 100%, du samedi 7 mai à 6h45, au mercredi suivant, à 17h45 par l’énergie le solaire, éolienne et hydraulique. Se targuant même d’avoir légèrement surpassé 4 jours, puisque estimant avoir fait en tout 107 heures de fonctionnement vert.

Un contraste saisissant

Le Portugal est définitivement un pays de paradoxes. En effet, en 2013, l’on se souvient encore que 50% de son électricité était apportée par des combustibles fossiles, répartis comme suit: 27% d’origine nucléaire, 13% hydraulique, 7,5% éolienne et enfin 3% solaire selon Eurostat. Cependant, depuis l’an dernier, la tendance a été inversée, avec l’énergie verte assurant les 48% des besoins des populations en électricité.

La place de la France dans tout ça ?

La France comme à son habitude, est un assez mauvais élève. Si aucune statistique exacte ne permet de déterminer la part d’énergie verte produite et consommée dans l’Hexagone, l’on notera cependant toujours selon Eurostat que notre pays se place 16ème parmi les 28 en ce qui concerne sa part d’électricité produite par les sources d’énergie verte, et espère d’après le site du Ministère de l’Environnement atteindre les 23% d’ici 2020.

Crédit photo principale : Wikimedia – Ceinturion