Accueil Droits des animaux Les clients ressortent choqués de ce magasin de cuir à Bangkok

Les clients ressortent choqués de ce magasin de cuir à Bangkok

247
PARTAGER
PETA, sacs en cuir Bangkok

Une association de protection des droits des animaux a marqué l’esprit des visiteurs d’une boutique de cuir dans la capitale thaïlandaise.

Attention la vidéo ci-dessus contient des images qui peuvent choquer les plus jeunes et les personnes les plus sensibles.

PETA, une ONG qui lutte pour l’établissement et la protection des droits pour les animaux du monde entier a eu une idée totalement en désaccord avec ses convictions: ouvrir un magasin de cuir. Habituée à choquer, PETA, en collaboration avec l’agence Ogilvy & Mather Advertising Bangkok, a inauguré The Leather Work, une boutique éphémère, situé dans CentralWorld, un centre commercial très fréquenté à Bangkok.

Les consommateurs qui ont poussé la porte de ce “pop-up store” ont dû regarder la vérité en face et être confrontés à la souffrance qui se cache derrière chaque sac, ceinture, veste, paire de gants ou de chaussures fabriqués en peaux exotiques.

Choquer pour sensibiliser

Chacun des clients venus regarder les articles du magasin ont été dupés par ces produits d’apparence normale. En effet, lorsqu’ils ont souhaité les examiner de plus près, ils ont été choqués par ce qu’ils ont vu !

En ouvrant les sacs exposés en magasin, ils se sont retrouvés nez à nez avec un cœur de serpent ou de crocodile semblant encore battre, ou des intestins d’alligator qui se contractent. Les clients qui ont voulu essayer des chaussures ou des gants se sont rendus compte que du sang leur coulait sur les pieds et mains. Tout semble si réel ! Bien entendu, il s’agissait de faux sang.

Ces images, choquantes et fortes, nous rappellent qu’avant d’arriver en magasin, le cuir recouvrait quelques jours auparavant des organes vitaux et des animaux bien vivants. Il faut noter que le cuir n’est pas indispensable pour produire des sacs ou des vêtements, car des matières l’imitent très bien, comme la peau d’ananas par exemple.