Accueil Santé Faites-vous payer pour aller au travail à vélo !

Faites-vous payer pour aller au travail à vélo !

98
0
PARTAGER
Aller au travail en vélo

L’Assemblée a voté la mise en place d’une indemnité kilométrique pour les salariés se rendant au travail à vélo. Pédaler pour venir travailler vous rapportera désormais 25 centimes par kilomètre.

La mesure, parue ce mois-ci au Journal Officiel, est entrée en vigueur le samedi 13 février. Désormais, les employeurs qui le souhaitent pourront indemniser leurs salariés qui viennent travailler à vélo.

Selon l’article L3261-3-1 du Code du travail, “l’employeur prend en charge tout ou partie des frais engagés par ses salariés se déplaçant à vélo ou à vélo à assistance électrique entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail”. Avantage de la mesure, le montant cumulé des indemnités perçues sera exonéré d’impôt et de cotisations sociales dans la limite de 200 euros par an.

Plus vous pédalez, plus l’indemnité est élevée

Si un utilisateur fait en moyenne 6 kilomètres par jour 5 fois par semaine, l’indemnité kilométrique oscillera autour de 33 euros par mois. Une mesure économique et bonne pour la santé. “Dans plus de 40% des cas, le vélo est considéré comme bon pour la santé et dans 15% des cas un aspect détente est mis en avant”, témoigne l’Ademe dans son rapport d’expérimentation (PDF). Testé en 2014 dans 18 entreprises volontaires pendant 6 mois, la mesure avait séduit bon nombre d’employés puisque le nombre d’utilisateurs de vélo avait doublé, passant de 200 à 419.

Un cumul avec l’abonnement Vélib’

Comme le précise l’article 3261-15-2 du décret, il est autorisé de cumuler l’indemnité kilométrique avec des abonnements de transport collectif ou de service public de location de vélo, “à condition que ces abonnements ne permettent pas d’effectuer ces mêmes trajets”.

Le décret précise également que le kilométrage qui sera indemnisé correspond à la distance la plus courte entre le domicile et la station ou la gare.

Bien que plafonnée à 200€ par an, cette mesure devrait encourager les salariés à aller travailler à vélo, et à pratiquer une activité physique régulière, essentielle à une bonne santé. Les impacts sur la vie des salariés et sur celle de l’entreprise pourraient aller bien au-delà de l’avantage économique.

À lire aussi : La voiture, mal-aimée des centres-villes

Crédit photo principale : Pixabay – Ryan McGuire

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar