Accueil Énergie solaire Un kit pour transformer une voiture polluante en véhicule hybride

Un kit pour transformer une voiture polluante en véhicule hybride

345
PARTAGER
Hysolarkit, voiture hybride

Grâce à l’ingéniosité d’un groupe de chercheurs de Salerne et la startup XL hybrids, il est désormais possible de transformer sa voiture en hybride avec un kit.

Avec l’aide de l’énergie solaire et grâce à la récupération de l’énergie cinétique, le kit baptisé HySolarKit permet de modifier n’importe quel véhicule essence en véhicule hybride performant. Composé d’une batterie Lithium-Phosphatede installée dans le coffre et de panneaux solaires souples et fins capables de produire 1 KW par heure – soit un quart de la consommation d’énergie pour des déplacements en ville – les économies sont considérables. D’après les chercheurs d’XL hybrids, l’utilisation de ce système permettrait de diminuer de 20% les émissions polluantes du véhicule.

Comme l’explique Gianfranco Rizzo, l’ingénieur responsable du projet, “les panneaux photovoltaïques sont révolutionnaires c’est la seule façon d’utiliser de l’énergie primaire directement avec un court circuit entre la nature et la mobilité. HiSolarKit a été breveté et développé par notre groupe de recherche et peut être installé sur tout type de véhicule réduisant ainsi consommation et émissions”. Aussi, le kit s’installe rapidement puisque seules 6 heures sont nécessaires pour transformer un véhicule en hybride.

Des performances améliorées

Autre avantage, le kit permet une double utilisation. Alors que les roues avant fonctionnent grâce à l’énergie du moteur à combustion, les roues arrière sont alimentées par des moteurs électriques. Même si le prix du kit est élevé, les performances qu’il offre en font un bon investissement. Comme le précise Dario Marra, un des participants au projet, “le kit est vendu 3000 euros. L’investissement peut être amorti en trois ans. Mais il faut aussi savoir que ce kit améliore les performances comme l’accélération et la tenue de route grâce à la motricité des roues”.

Enfin, dernière innovation et non des moindres, l’énergie cinétique permet la recharge des batteries. Pour preuve, les phases de descente et de freinage favorisent la récupération d’énergie. Elle est également permanente puisque les panneaux photovoltaïques fonctionnent aussi lorsque la voiture est à l’arrêt.

Avec un objectif de 10.000 conversions par an, l’entreprise vise les grandes berlines et les utilitaires à l’image de son modèle de présentation.