Accueil Énergie solaire Le Maroc inaugure la future plus grande centrale solaire au monde

Le Maroc inaugure la future plus grande centrale solaire au monde

300
PARTAGER
Panneaux solaires de la centrale Noor, dans le désert marocain

Le Maroc a inauguré Noor, prévue d’être la plus grande centrale solaire du monde d’ici 2018, et située dans les environs de Ouarzazate.

Lassé d’importer la quasi-totalité de son énergie, le Maroc construit ce qui sera la plus grande centrale solaire dans le monde. La première phase de ce gigantesque chantier vient d’ouvrir à une vingtaine de kilomètres de Ourzazate, lieu choisi pour son ensoleillement maximal de 320 jours par an.

Une fois qu’elle sera pleinement opérationnelle, en 2018 selon les constructeurs, la centrale produira assez d’énergie pour alimenter plus de 1 million de foyers marocains, selon la Banque mondiale et l’Agence pour l’énergie solaire marocaine (Masen), qui sont derrière ce projet.

Noor, Centrale solaire, Maroc

Crédit photo: Masen

Les panneaux solaires occuperont une superficie de la même taille que la capitale marocaine, Rabat. Grâce à la technologie dite thermodynamique, qui diffère du photovoltaïque, la configuration des panneaux solaires, qui suivent constamment les mouvements du soleil, va permettre de chauffer un liquide qui sera transformé en vapeur et qui va entraîner une turbine produisant ainsi de l’électricité. Cette technique permet de conserver la chaleur et peut fonctionner même quelques heures après le coucher du soleil.

Jusqu’à 11% de l’électricité du monde pourrait venir des centrales solaires thermodynamiques d’ici 2050, selon l’Agence internationale de l’énergie. L’Afrique et le Moyen-Orient sont bien placés pour être la centrale solaire du monde.

Panneaux solaires de la centrale Noor, au Maroc

Crédit photo: Masen

Panneaux solaires de la centrale Noor, dans le désert marocain

Crédit photo: Masen

Vue aérienne des panneaux solaires de la centrale Noor, au Maroc

Crédit photo: Masen

Vue de hauteur de la centrale Noor, au Maroc

Crédit photo: Masen