Accueil Conseils Santé Pourquoi vous ne pouvez pas vous passer des câlins !

Pourquoi vous ne pouvez pas vous passer des câlins !

304
PARTAGER
journée internationale des câlins

Le 21 janvier est la journée internationale du câlin. L’occasion de revenir sur les bienfaits de cet acte de tendresse.

Inventé par le révérant Kevin Zaborney aux États-Unis en 1986, la journée du câlin est aujourd’hui internationale. Avec de nombreuses adaptations, à l’image des free-hugs, (calins gratuits) nés en Australie en 2004, où des bars à câlins, qui ont fleuris aux quatre coins du monde; le câlin gratuit peine à se développer en France. Pourtant, les bienfaits de cet acte sont nombreux.

Pour preuve, une femme indienne nommée Amma, parcourt le monde pour prendre les gens dans ses bras. Des centaines de personnes font même la queue pour passer quelques minutes au creux de ses bras. Pour eux, Amma dégage une énergie réconfortante et un bien-être exceptionnel, voire maternel. “Amma” signifie “mère”.

Un antistress efficace

En cas d’angoisses, le premier remède est un câlin. Il permet de réduire la tension artérielle et le rythme cardiaque. Comme l’explique Gérard Leleu, médecin, psychothérapeute et sexologue, “le contact humain avec de la tendresse permet d’abaisser nettement le stress et de se détendre, grâce à la production d’endorphines en grande quantité. Un câlin vaut largement tous les médicaments légers pour lutter contre le stress au quotidien”.

Un remède naturel contre la maladie

Selon une étude américaine, le contact de la peau contre une autre peau permettrait de développer des anticorps et ainsi lutter contre les virus. De même, cet acte favoriserait la guérison de l’insomnie. 5 à 10 minutes de câlins par jour sont donc excellent pour la santé. Autre bienfait reconnu, les câlins permettent de lutter contre la solitude. Pas besoin d’être en couple pour se faire des câlins: par la sécrétion d’hormones, le câlin procure un sentiment de bonheur, de plénitude et comble un vide émotionnel.

Le saviez-vous : Lors d’un câlin, notre système endocrinien secrète de la dopamine, l’hormone du plaisir, et de l’ocytocine, le fluide de l’attachement et du sentiment de réconfort. Pour en ressentir les bienfaits, un câlin doit durer au minimum 10 secondes alors qu’il dure en moyenne seulement 3. Il faudrait 7 minutes de câlin par jour pour se sentir heureux.

dog-calin-animaux

Crédit photo: Wikimedia – Brocken Inaglory

Les câlins favorisent le développement de l’intelligence chez les enfants

D’après Kathleen Keating, auteure du livre “Le petit livre des gros câlins”, les câlins n’aident pas seulement à se sentir mieux, mais favorisent aussi le bon développement de l’intelligence chez les enfants ou la lutte contre le vieillissement. Le câlin est aussi un moyen de développer la confiance de l’individu qui le reçoit et qui se sent protégé. Alors, celui ci aura plus de facilités à appréhender les défis de la vie.

Les couples qui se font souvent des câlins durent plus longtemps

La tendresse est indispensable dans un couple. En réduisant les tensions, les couples sont plus heureux et durent plus longtemps. Aussi, les câlins permettent de communiquer sans parler. Grâce à la communication non-verbale, le câlin est un excellent moyen de prouver son affection à l’être aimé.

Nous avons besoin de 4 câlins par jour pour survivre. Nous avons besoin de 8 câlins par jour pour l’entretien. Nous avons besoin de 12 câlins par jour pour croître. – Virginia Satir

Crédit photo principale : Pixabay – Unsplash