Accueil Pollution de l'eau Adidas imprime en 3D une basket à partir des déchets des océans

Adidas imprime en 3D une basket à partir des déchets des océans

299
PARTAGER
basket, Adidas, déchets plastiques, océans

Cette paire de baskets a pour but de sensibiliser les gens à la pollution des océans par les déchets pastiques.

Au mois de juin dernier, Adidas a dévoilé une chaussure presque entièrement fabriquée à partir de déchets de l’océan recyclés. Ce produit a marqué le début d’un partenariat entre la société de sportswear et Parley, une organisation qui essaie de lutter contre la pollution des océans dans le monde entier.

Désormais, Adidas va encore plus loin: sa nouvelle création dispose d’une semelle intermédiaire imprimée en 3D créée à partir de polyester recyclé et de filet maillant, un filet généralement utilisé pour la pêche. La partie supérieure de la chaussure a été fabriquée avec des matériaux plastiques également recyclés des océans, selon Adidas, rendant ses chaussures totalement écologiques.

basket, Adidas, déchets plastiques, océans

Crédit photo: Adidas

En juin, Adidas avait également laissé penser qu’il pourrait travailler avec cette nouvelle matière première pour produire des vêtements de prêt-à-porter.

Nettoyer les océans des déchets plastiques, c’est aussi le combat de Boyan Slat, un jeune hollandais qui a mis au point un système permettant de récolter les déchets présents dans l’eau, dans les océans tout autour du globe. Cette pollution de l’eau est si importante que de grandes plaques de déchets plastiques se forment et l’une d’elles a même été nommée le « 7e continent ».

basket, Adidas, déchets plastiques, océans

Crédit photo: Adidas