Accueil Énergies renouvelables Dans 15 ans, les énergies renouvelables seront la plus grande source mondiale...

Dans 15 ans, les énergies renouvelables seront la plus grande source mondiale d’électricité

162
PARTAGER
énergies renouvelables, principale source d'électricité en 2030

Environnement: les énergies renouvelables représenteront la majorité des sources d’électricité en 2030.

Aujourd’hui, le charbon est la principale source d’électricité dans le monde entier. Mais plus pour longtemps. Dans un rapport détaillé (PDF en anglais) sur l’avenir de l’énergie, l’Agence internationale de l’énergie, une organisation internationale destinée à faciliter la coordination des politiques énergétiques des pays membres, a déclaré que les énergies renouvelables étaient désormais en seconde position dans le mix de production électrique mondiale.

À lire aussi : Selon Greenpeace, 100% d’énergies renouvelables d’ici 2050 partout dans le monde, c’est possible

Dans les années 2030, elles deviendront la principale source:

énergies renouvelables, principale source d'électricité en 2030

Crédit photo: AIE

La baisse de la demande de charbon de la Chine et une saturation de l’offre américaine sur le marché ont poussé les prix vers le bas au cours des dernières années. Malgré cela, l’utilisation du charbon est restreinte par les décisions politiques, à l’instar de l’Union Européenne qui ferme des centrales au charbon pour atteindre ses objectifs d’émissions.

“Alors qu’il a répondu à 45 % de la croissance de la demande énergétique au cours de la dernière décennie, le charbon est proche de sa fin” estime l’AIE dans son étude. Pour expliquer ce déclin, l’organisation prend l’exemple de la Chine qui était autrefois une valeur sûre des marchés du charbon, mais qui représente aujourd’hui une inconnue dès lors que “la consommation de charbon dans le pays va atteindre un pic.”

Pendant ce temps, la Chine est devenue l’un des plus grands investisseurs dans les technologies d’énergies renouvelables.

La montée des énergies renouvelables est prise en charge par des subventions gouvernementales, à hauteur de 135 milliards de dollars à l’échelle mondiale, indique l’AIE. Mais les combustibles fossiles (comme le charbon, très polluant, et le pétrole, très difficile et très cher à extraire) sont encore beaucoup plus subventionnés: 490 milliards de dollars en 2014.

Crédit photo principale : Flickr – Andreas Klinke Johannsen