Accueil Biodiversité Quand trois chiens rencontrent un porc-épic au Canada…

Quand trois chiens rencontrent un porc-épic au Canada…

54
0
PARTAGER
chiens, porc-épic, piquants

Trois chiens un peu trop curieux ont fait la douloureuse rencontre avec un porc-épic qui s’est terminée avec des piquants plantés sur une bonne partie de leur corps. Leur propriétaire a lancé une campagne de financement pour pouvoir payer les frais du vétérinaire.

Une campagne de crowdfunding créée par un canadien souligne la façon dont les piquants de porc-épic sont terriblement efficaces comme mécanisme de défense. En effet, trois chiens ont été blessés dans une “douloureuse rencontre”. Les chiens (Mahola, Nestah et Soljah) ont eu une altercation avec un porc-épic près de la ville de Saskatoon, dans le centre de la Saskatchewan, conduisant à un nombre important de blessures infligées par les piquants du rongeur, comme vous pouvez le voir ici en photos.

Les chiens appartiennent à un jeune agriculteur biologique appelé Dennis, et la page de crowdfunding a été créée par son ami Mike Gerrand pour aider à couvrir la facture du vétérinaire découlant de l’incident. Selon Gerrand, les frais vétérinaires initiaux devraient coûter environ 8000 $, Dennis ayant besoin de toute l’aide qu’il peut obtenir, après avoir dû prendre un congé pour s’occuper de ses animaux gravement blessés.

chiens, porc-épic, piquants

Crédit photo: Mahalo’s Fight / GoFundMe

Mahola, le femelle, a nécessité une chirurgie pour enlever les piquants et éviter de causer des dommages à son cœur et ses poumons. Les craintes étaient également grandes pour Nestah, qui aurait un piquant planté dans son abdomen. Selon la dernière actualisation de la page, tous les chiens sont sains et saufs et en guérison, même si d’autres opérations sont en cours pour retirer les dangereux piquants. Heureusement pour Dennis, du moins en termes de finances, au moment où nous écrivons ces lignes, la campagne a atteint son objectif de financement initial de 10.000 $ et a même dépassé les 15.000 $.

Les épines, défense naturelle du porc-épic

Les piquants de porc-épics forment une barrière défensive extrêmement efficace. Non seulement ils sont suffisamment pointus pour perforer facilement la peau des prédateurs qui s’approchent trop près, mais ils peuvent aussi être très difficiles à enlever une fois qu’un animal s’est fait empalé.

Environ 30.000 piquants s’ajoutent à la fourrure du porc-épic d’Amérique. Chacun de ses piquants se termine par des barbes (ou crochets) qui les rendent difficiles à extraire de la chair. Contrairement aux rumeurs populaires, les porcs-épics n’ont pas la capacité de projeter leurs piquants. Ces derniers se détachent facilement du corps du rongeur pour pénétrer la chair d’un agresseur, tant qu’il y a contact physique. En restant plantés dans le corps d’un adversaire, les piquants peuvent y provoquer une septicémie.

chiens, porc-épic, piquants

Crédit photo: Mahalo’s Fight / GoFundMe

chiens, porc-épic, piquants

Crédit photo: Mahalo’s Fight / GoFundMe

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz