Accueil Fast Food Comment créer son propre food truck ?

Comment créer son propre food truck ?

354
PARTAGER
crée son propre food truck

Le food truck est une création qui nous vient tout droit des Etats-Unis. Un camion ambulant qui peut se placer n’importe où et qui offre une nourriture de qualité dans des prix raisonnables. Si vous aussi vous voulez tenter l’aventure et suivre cette mode, il faut auparavant bien connaître la marche à suivre.

Connaître le secteur des food trucks

Même si le challenge sur le papier est très alléchant, en réalité, l’affaire est beaucoup plus complexe. On dénombre en 2015 sur le territoire français un peu plus de 400 food trucks. Le premier est apparu en 2011 et la progression sur les deux dernières années est de 1200%. Il y a donc du monde sur le secteur. Le client moyen est âgé de 30 ans et dépense 10€ par repas.

Le food truck en chiffres

Le marché du food truck est en plein essor. On estime que le chiffre d’affaires global sur l’hexagone est de 10 milliards d’euros. La street food est très appréciée par près de 2,5 milliards de consommateurs à travers le monde.

Vous pouvez ensuite prévoir un chiffre d’affaires de 400.000€ sur l’année si votre concept est bon et que vous trouvez votre clientèle. Vous servirez alors entre 100 et 150 repas quotidiennement. Du travail certes, mais au bout le sentiment du devoir accompli.

Les frais à prévoir

Pour vous lancer dans l’aventure du food truck, vous aurez besoin au préalable d’un camion, bien évidemment. Vous pouvez trouver des modèles entre 15.000 et 80.000€. Si ce camion n’est pas initialement destiné à cette activité, vous aurez besoin de l’aménager (cuisine, frigo, four, etc.). Prévoyez une somme d’environ 20.000€ supplémentaire.

Prévoyez ensuite les frais liés à l’essence (environ 150 à 200€/mois), l’électricité, l’eau, location d’un garage et d’un espace annexe si besoin. Selon le Ministère de l’économie, un investissement moyen de 50.000€ est nécessaire pour se lancer dans la gestion d’un food truck.

food truck, camion

Crédit photo: Flickr – Phillip Pessar

Les autorisations administratives

Une fois que vous avez planifié votre projet, vous aurez besoin d’un financement. Attention les banques demandent souvent la garantie d’un emplacement pour vous accompagner. Cet emplacement peut-être public et délivré par la préfecture ou la mairie. Attention, les demandes sont nombreuses et les places rares. Vous pouvez également créer un partenariat avec une entreprise pour un emplacement privé.

Ensuite, vous devrez vous inscrire au Centre de Formalités des Entreprises et acquérir une carte d’ambulant auprès de la CCI de votre région ou de la Chambre des métiers et de l’artisanat. Vous pourrez alors vous lancer dans le grand bain et tenter de vous faire connaître et de vous distinguer des concurrents.

Les ingrédients du succès

Pour mettre toutes les chances de votre côté, assurez-vous d’avoir un concept puissant. Les mairies auront plus tendance à favoriser des produits frais ou issus de l’agriculture biologique. Un concept écologique est également très apprécié. Enfin, le design de votre camion aura un rôle très important notamment pour attirer l’œil du client une fois dans la rue.

N’oubliez pas non plus que vous devez indiquer aux futurs consommateurs votre itinéraire ou vos emplacements. Optez pour Internet et les réseaux sociaux pour diffuser rapidement et facilement toutes ces informations.

Si après tous ces conseils, vous pensez pouvoir réussir dans ce secteur, alors c’est le moment de vous lancer !

Vous pouvez en complément regarder cette vidéo de l’émission La Quotidienne (France 5):

Crédit photo principale : Pixabay – biggifraley