Accueil Energie & Transport La France met en place sa première route photovoltaïque

La France met en place sa première route photovoltaïque

304
route photovoltaique, solaire, Colas, France

À l’heure de la transition énergétique, imaginez une route capable de capter l’énergie solaire et de produire de l’électricité dont nous avons tant besoin. C’est désormais possible.

Ce type de projet n’est pas nouveau. Nous avons déjà vu une piste cyclable solaire fonctionner à merveille aux Pays-Bas. Cependant, en France, c’est une première. Après cinq années de recherche en partenariat avec l’Institut National de l’Énergie Solaire, l’entreprise Colas, leader mondial de la route présente Wattway, le premier revêtement routier photovoltaïque au monde.

Wattway fournit localement une énergie propre et renouvelable. Ses panneaux s’installent directement sur les routes existantes et permettent la circulation de tous types de véhicules. Les dalles Wattway comprennent des cellules photovoltaïques enrobées dans un substrat multicouche. Ces cellules captent l’énergie solaire au travers d’une très fine feuille de silicium polycristallin permettant de produire de l’électricité.

Connectées à un boîtier latéral en sous-face intégrant les composants de sûreté électrique, les dalles sont adaptables aux routes du monde entier. Wattway permettra ainsi d’alimenter l’éclairage public, les enseignes lumineuses, les tramways, mais aussi les logements, les bureaux, etc.

20 m² de chaussée Wattway suffisent à approvisionner un foyer en électricité (hors chauffage), et, grâce à 1 km linéaire de route équipée de dalles Wattway, il est possible d’éclairer une ville de 5000 habitants.

Vers une route du futur ?

Selon l’entreprise Colas, dès lors que la route produit de l’électricité, elle est connectée. Le développement massif de capteurs permet d’avoir en temps réel des informations sur l’état du trafic, de gérer celui-ci de façon dynamique et de mettre en place des systèmes d’autodiagnostic de la chaussée, dans une perspective de route intelligente et communicante. On peut imaginer également un rechargement des véhicules électriques par le biais de la technologie de l’induction.

“Pas besoin de reconstruire”

Comme l’explique le directeur général de Colas, Hervé Le Bouc, au magazine Les Échos, il n’y a “pas besoin de reconstruire. Cette surface se vend sous forme de dalles qu’on applique sur les routes ou les parkings. À Chambéry et Grenoble, un flot continu d’un million de véhicules a été testé sur Wattway, équivalent à vingt ans de trafic habituel, et la surface ne bouge pas”.

La solution Wattway est proposée actuellement pour des sites pilotes, à des partenaires publics (collectivités locales) et privés (entreprises) souhaitant participer au lancement de cette innovation dans le cadre de la politique de transition énergétique.