Accueil Énergies renouvelables Des glissements de terrain en Chine provoqués par le barrage des Trois...

Des glissements de terrain en Chine provoqués par le barrage des Trois Gorges

424
PARTAGER

Le plus gros projet hydroélectrique du monde fait encore parler de lui

Un glissement de terrain très important est survenu hier au barrage des Trois Gorges créant des vagues de 6 mètres qui se sont abattues sur des pêcheurs en blessant cinq et en tuant un.

trois-gorges-barrage

Des dizaines d’habitants de la région ont été évacués non loin de la zone de la catastrophe. Cet incident est le dernier en date concernant la construction pharaonique à 53 milliards d’euros, 12 ans après sa construction. La plus grosse station hydroélectrique du monde est une question de fierté nationale pour la Chine mais c’est aussi un rappel constant des risques que les autorités chinoises sont prêtent à prendre pour construire de grandes infrastructures telles que celles-ci.

Les scientifiques ont longtemps avertis les officiels chinois concernant le réservoir de 600 km créé par le barrage et qui allait créer d’énormes pressions géologiques sur les environs provoquant glissements de terrain et tremblements de terre.

Dans les années 2000 déjà, après une série de glissements de terrain, le Ministre de l’environnement chinois avait admis en 2012 qu’il y avait eu 70% d’incidents en plus que ce qu’ils avaient prévu.

Par la suite, 100 000 habitants de la région ont été forcés à partir du fait de l’incapacité des pouvoirs publics à prévoir les prochains événements géologiques. Ils s’ajoutent aux 1.3 millions de personnes déjà déplacées dans le cadre de ce projet.

trois-gorges

La Chine construit toujours plus de centrales hydroélectrique à travers le pays pour réduire sa dépendance en énergies fossiles. 20% de l’électricité chinoise est aujourd’hui produite de cette manière et elle représente environ 25% de la totalité de cette énergie dans le monde entier.

Aujourd’hui, l’opinion publique est peu favorable à ce genre de nouveaux projets et des incidents comme celui d’hier ne risquent pas d’améliorer les choses pour la filière hydroélectrique.

Source: QZ. Crédit photo principale : Reuters/Stringer