Accueil Conseils Santé Psycho : apprendre à se libérer des personnalités toxiques

Psycho : apprendre à se libérer des personnalités toxiques

364
PARTAGER
Pervers narcissique manipulateur, pantin

Comment reconnaître une relation toxique ?

Qu’il s’agisse de conjoints, parents, chefs ou voisins, certaines personnes peuvent se montrer envahissantes, méprisantes, dénigrantes ou encore tyranniques. Leur seul but est de semer la zizanie autour d’elles ! Se rendre compte qu’une relation est malsaine peut prendre des années, mais quelques indices peuvent toutefois mettre la puce à l’oreille.

Profil type d’une personne toxique

Se montrant souvent très psychologues et manipulant les autres avec une arrogante désinvolture, ces personnes ferrent leur victime avec une stratégie de séduction bien rodée, se jouant des émotions ou des peurs d’autrui. Elles excellent aussi à déstabiliser l’autre et à retourner la situation à leur avantage, quoi qu’il en coûte à leur proie. Elles se prennent bien souvent pour la toute puissance incarnée, n’ayant ni scrupules ni sens moral.

Ces prédateurs cupides aiment semer le doute sur les compétences des autres pour les discréditer et l’on retrouve aussi une incohérence entre leurs propos et leur comportement. Ils se font ainsi passer pour des altruistes, alors qu’en réalité ils n’agissent que pour leur intérêt personnel.

Entre autres ignominies, ils ont aussi une incroyable aptitude à mentir gratuitement, l’impact de leurs mensonges les rassurant sur leur capacité à manipuler l’autre.

Ressentis éprouvés par la victime

Le ressenti physique est un bon indicateur. Une franche perte de vitalité, un épuisement, une nervosité constante ou des troubles du sommeil sont des signes d’alerte : le corps se trouve intoxiqué et vidé au contact de ces personnes.

Il en va de même si vous êtes animé par un stress chronique ou une culpabilité décuplée. La part psychologique peut être forte : perte de confiance en soi, peur d’exprimer ses opinions et ses choix de peur de froisser l’autre, etc.

Un sentiment d’isolement marqué est un autre signe caractéristique : une personne toxique a beaucoup d’influence et cherche par tous les moyens à avoir de l’emprise sur sa proie. Pour ce faire, elle éloigne toutes les personnes qui vous veulent vraiment du bien.

Bourreau VS victime : s’acquitter de la négativité d’une personne

Ne tergiversez pas plus longtemps et coupez les ponts avec ce genre de personne, surtout si vous leur avez déjà laissé le bénéfice du doute, le but étant de retrouver ne serait-ce qu’une once d’estime de soi.

Dans le cas de relations où les ponts ne peuvent pas être coupés facilement, prenez de la distance et ne tombez plus dans le piège du conflit, cela ne ferait qu’alimenter les hostilités. Évitez l’agressivité, souriez, montrez le moins possible votre agacement, soyez indifférent et fuyez les discussions qui ne mènent à rien. Rester calme peut être un exercice très difficile, mais cela devrait finir par lasser votre assaillant.

L’humour est aussi un très bon moyen de faire taire les mauvaises langues. Plutôt donc que de rentrer dans leur jeu et de tenter de vous justifier (ce qui au passage, est impossible avec une personnalité toxique), apprenez à avoir de la répartie et à manier l’ironie.

Au besoin, faites-vous aider par un coach ou un psychologue pour retrouver votre propre personnalité, votre joie de vivre et ainsi vivre une vie plus sereine avec le bonheur à la clé !

Aller plus loin – Quelques livres sur le sujet :
Le bal des égo, Laurent Schmitt
Je résiste aux personnalités toxiques (et autres casse-pieds), Christophe André
Face aux narcissiques : Mieux les comprendre pour mieux les désarmer, Wendy T. Behary
Les pervers narcissiques: Qui sont-ils ? Comment fonctionnent-ils ? Comment leur échapper ?, Jean-Charles Bouchoux
Pervers narcissiques, bas les masques, Anne Clotilde Ziegler