Accueil Conseils Santé En-cas : comment grignoter sain et malin ?

En-cas : comment grignoter sain et malin ?

237
PARTAGER
Grignoter entre les repas

Grignoter intelligent, ça s’apprend !

Stress, fatigue, anxiété, ennui ou encore manque affectif sont autant de (bonnes) raisons qui nous font grignoter à tout moment de la journée : devant la télé ou l’ordinateur, au bureau, etc. Prendre une collation en milieu de matinée ou d’après-midi n’est pas un problème en soi, et c’est même conseillé pour combler ses besoins énergétiques jusqu’au prochain repas. En revanche, le grignotage excessif lui, peut représenter jusqu’à 20% de la consommation calorique journalière. Pas si anodin donc ! Alors comment remédier au fléau du grignotage intempestif et surtout, comment grignoter intelligemment ?

Quelques explications sur le grignotage

Les personnes sujettes au grignotage sont souvent guidées par une compulsion. L’envie de manger un aliment qui leur apportera une sensation de plaisir immédiat prime sur tout le reste au moment “M”, y compris sur la préoccupation de leur ligne. Et parmi ces personnes, beaucoup ont déjà suivi de nombreux régimes restrictifs. Oui, le corps a une mémoire et cela ne va pas toujours en notre faveur !

Les conséquences du grignotage sont sans appel, d’autant plus si l’on craque pour des aliments sucrés et gras. C’est bien connu, l’association régulière chips/chocolat (pour ne citer qu’elle) n’est pas vraiment conseillée pour garder la ligne. Sans compter qu’à long terme, une telle alimentation est précurseur de maladies cardio-vasculaires, de diabète et d’obésité.

Bien équilibrer ses repas et se faire plaisir sans exagération

En quatre points, voici quelques conseils pour remédier au grignotage :

  1. Prenez un bon petit déjeuner car celui-ci est le carburant pour le reste de votre journée !
  2. Pour les repas du midi et du soir, mangez suffisamment en respectant l’équation protéines (viande, poisson ou œufs), féculents (ou légumineuses) et légumes. Et éventuellement un laitage ou un fruit si vous avez encore faim. Il est aussi très important de prendre le temps de manger.
  3. Lorsque les creux de 11h et de 16h sonnent, accompagnez un grand verre d’eau d’une petite collation rassasiante et saine : 2 carrés de chocolat noir à haute teneur en cacao, une poignée d’oléagineux (noix, amandes, noisettes, etc.), 3 ou 4 fruits secs (abricots, pruneaux…), une pomme ou encore un produit laitier maigre… et pourquoi pas un smoothie ! Si vous êtes plutôt salé, vous pouvez vous accorder un œuf dur (effet coupe-faim assuré), une tranche de jambon blanc ou de poulet ou encore une soupe.
  4. Divertissez-vous pour détourner votre esprit et ne pas craquer ! Faites ce que vous aimez faire lorsque vous avez du temps libre : shopping, balade, course à pied, jardinage… tout est bon tant que cela occupe votre attention. Autre astuce : respirez profondément par le ventre et soufflez doucement.

Suivre ces quelques règles devrait vous aider à tenir le coup et à chasser progressivement vos envies de grignotage jusqu’au prochain repas !

Crédit photo principale : Pexels