Accueil Économie d'énergie 8 astuces de bon sens pour réduire sa facture d’électricité

8 astuces de bon sens pour réduire sa facture d’électricité

33
0
PARTAGER
Réduire sa consommation électrique facture

Huit astuces pour faire des économies d’électricité

Votre banquier et Dame Nature vous remercieront ! A l’heure ou l’économie d’argent s’avère indispensable pour beaucoup de ménages, le tout dans un contexte environnemental toujours plus inquiétant, il est à la fois financièrement et écologiquement intéressant de diminuer sa consommation d’électricité au maximum. Il est alors important de s’imposer quelques petites règles, le plus souvent de bon sens, pour faire des économies tout en étant plus attentif au sort de notre vieille Planète Bleue. Voici donc quelques conseils et astuces pour diminuer votre consommation et donc le montant de votre facture d’électricité.

1. Adaptez votre abonnement chez EDF

Avant même d’envisager de changer vos habitudes, observez attentivement votre facture EDF pour mesurer votre consommation totale et, le cas échéant, changer d’abonnement. Si vous êtes éligible pour les tarifs sociaux, n’hésitez pas à faire la démarche pour bénéficier d’une réduction de votre facture.

2. Chauffez-vous avec des appareils récents et entretenus

Le chauffage représente souvent l’un des plus gros postes de dépenses sur une facture d’électricité une fois l’hiver arrivé. Pour faire des économies, privilégiez donc des appareils récents et utilisant un thermostat pour régler la température à un niveau adéquat. Notez qu’en abaissant d’un seul degré, vous pouvez économiser jusqu’à 7% d’électricité. De plus, il est important de nettoyer vos radiateurs, car la poussière engendre une baisse de performance, donc poussera votre chauffage à consommer davantage d’électricité pour atteindre la température voulue.

3. Vérifiez et entretenez l’isolation de vos fenêtres

Cela peut paraître évident, mais il s’avère qu’une mauvaise étanchéité des joints ou l’usage d’un simple vitrage provoque une forte perte de chaleur et se répercute sur le budget alloué au chauffage. Si vous le pouvez, faites poser du double-vitrage et vérifiez que les joints isolants soient en bon état. L’hiver, fermez volets et rideaux la nuit tombée pour réduire l’entrée du froid. Enfin, pensez à couper le chauffage en ouvrant vos fenêtres pour aérer la pièce, sachant qu’il n’est guère nécessaire d’aérer plus de dix minutes.

4. Choisissez des ampoules économiques

Vous avez peut-être entendu durant votre jeunesse le reproche suivant : “On n’est pas à Versailles ici !”. Sachez qu’en plus du geste élémentaire qui est d’éteindre évidemment la lumière en quittant une pièce, vous pouvez utiliser des ampoules économiques. Si elles sont plus chères à l’achat, il faut savoir qu’elles ont une durée de vie supérieure et une consommation moindre par rapport aux modèles “anciens”.

Facture, réduction électricite, énergie

Crédit photo: Pixabay – AlexanderStein

5. Les LED : performantes, durables et économiques

En éclairage d’appoint (et dans certains cas comme éclairage normal), essayez de privilégier les lampes à LED. D’une durée de vie 25 à 50 fois plus importante que l’éclairage par incandescence et consommant jusqu’à 5 fois moins d’énergie pour un rendement équivalent, leur achat s’avère vite amorti grâce aux économies réalisées. De plus, elle chauffe bien peu et évitera aux plus maladroits de se brûler les doigts.

Soyez prudent néanmoins : la lumière des LED peut être éblouissante (si le spectre est bleu) et donc endommager la rétine en cas d’exposition directe trop longue. Privilégiez les LED ayant des tons chauds, appauvries en lumière bleue. En plus, c’est plus chaleureux !

6. Hi-Fi et numérique : quand éteindre, allumer et mettre en veille

Si vous sortez de chez vous pour quelques minutes ou au pire une petite heure, inutile d’éteindre votre PC ou votre télévision. En effet, la consommation électrique nécessaire lors du démarrage s’avère importante et représente dès lors une perte inutile. Il suffit pour cela de mettre en veille. Néanmoins, pour des absences de plusieurs heures, vous pouvez éteindre votre équipement en coupant l’arrivée d’électricité des multiprises munies d’un interrupteur. La garantie de faire des économies et d’avoir l’esprit tranquille côté sécurité.

7. Préférez les douches plutôt que les bains

Sachant qu’une douche demande 0,10 centimes d’euro en électricité alors que le bain lui coûte dans les 0,25 centimes, on comprend vite l’intérêt de privilégier la première méthode plutôt que la seconde pour se laver. A noter que si vous utilisez un chauffe-eau, il est préférable de l’entretenir en le détartrant, conseil d’autant plus important si vous vivez dans une région ou l’eau est particulièrement riche en calcaire. Cela vous permettra d’une part d’économiser de l’énergie, mais aussi d’éviter de perdre prématurément votre chauffe-eau.

8. Dégivrer le congélateur régulièrement

Une pratique courante à adopter pour deux raisons : la durée de vie de votre congélateur et sa consommation électrique. Chaque fois qu’un centimètre de givre se forme sur les parois intérieures de votre congélateur, c’est en moyenne 20% d’électricité supplémentaire nécessaire à son fonctionnement, la consommation pouvant passer du simple au double dans le pire des cas.

Vous avez d’autres astuces à nous faire partager ? Commentez l’article et nous les intégrerons à la suite

Crédit image principale : Pixabay – Life-Of-Pix

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz