Accueil Nutrition Le curcuma comme agent anti-cancérigène

Le curcuma comme agent anti-cancérigène

709
PARTAGER
curcuma

La cuisine au curcuma est bénéfique pour la santé

Antioxydant

Le curcuma est tout d’abord un antioxydant puissant. Il aide à l’élimination des radicaux libres formés notamment pas les activités physiques, le stress, le travail, les petites préoccupations…etc. Quand le corps reçoit cet apport externe d’antioxydants, cela réduit la possibilité d’apparition de cellules cancéreuses. Un régime alimentaire équilibré avec une consommation abondante de légumes est un bon moyen de prévenir ces maladies et l’intense couleur jaune du Curcuma n’est pas une exception à la règle.

Le Curcuma contient au moins 10 composants anticancéreuses. Les dernières recherches sur la consommation d’apports alimentaires contenant du curcuma révèlent un effet protecteur notamment contre le cancer de la peau, du sein, du colon et de l’intestin

Anti-cancérigène

Le curcuma agit aussi en faveur de l’apoptosis (mort naturelle) des cellules cancéreuses, sans produire d’effets toxiques sur le corps. Ses autres facteurs anti-cancérigènes sont concentrés dans ses capacités anti-inflammatoires.

La cúrcuma también actúa mediante la inducción de la apoptosis (muerte natural) de las células cancerígenas, sin producir efector tóxicos en el cuerpo. Otros factores encaminados a prevenir el cáncer está en su capacidad antiinflamatoria

Le curcuma, son histoire et son utilisation

Curcuma-1

Le curcuma est un anti-inflammatoire, anti-microbien, antioxydant, cicatrisant, diurétique… Voici les principales propriétés qu’on lui connait. Cette plante d’origine asiatique qui est aussi admirée pour son incroyable capacité à inhiber les croissances des tumeurs est une plante reconnue pour ses vertus thérapeutiques efficaces et sans effets secondaires.

Originaire d’Inde, de Chine, du Sri Lanka, des Phillipines et de Taïwan, cette plante se cultive maintenant également au Liberia, Nigéria, Pakistan, Pérou, Jamaïque, Costa Rica et Guatemala. Dans les pays asiatiques, on sait que cette plante est utilisée depuis plus de 2500 ans comme médicaments et également comme colorant pour les moines bouddhistes notamment.

Le curcuma est aussi bien sûr un ingrédient principal du curry, substance omniprésente dans la cuisine indienne. Aujourd’hui, le curcuma s’utilise encore comme produit médicinal pour traiter notamment les problèmes intestinaux, les douleurs articulaires et les pertes d’énergies.

Récemment, des chercheurs ont établis un lien entre la stabilisation de l’état de patients atteints d’Alzheimer et le curcuma. Un groupe de l’institut Linus Pauling de l’université d’Oregon explique qu’on doit cet effet aux curcuminoïdes (les pigments qui donnent leur couleur au curcuma). Ces études ont établis que le curcuma protège l’ADN cellulaire des dommages que provoquent les radicaux libres. Certains chercheurs affirment que le curcuma est un antioxydant 300 fois plus puissant que toutes les autres vitamines.

Le curcuma contre les pathologies cardiovasculaires

Les chercheurs l’assurent, les composants actifs du curcuma améliorent la circulation sanguine et préviennent la formation de caillots sanguins ce qui indique que la prise régulière de curcuma serait utile pour limiter l’apparition d’infarctus.

Et vous, utilisez-vous régulièrement du curcuma dans vos plats?