La pandémie à COVID-19 a mis à nu la fragilité du secteur aérien, qui est fortement dépendant du pétrole et donc d’une source d’énergie fossile. Du coup, les grands du secteur pensent à un avenir plus vert ou moins polluant pour l’industrie aéronautique. Diverses pistes sont étudiées. Dont notamment celle d’un carburant liquide zéro émission fabriqué à partir du CO2 capté dans l’air, et à destination des avions. Nous revenons sur les travaux d’un groupe de chercheurs.

Le but d’une telle invention

Alors que le projet est déjà bien avancé, car les chercheurs ont réussi à transformer du CO2 en carburéacteur, on se pose bien la question de la légitimité et surtout le but d’une telle prouesse.

Un avion de la compagnie Ryanair – Crédits photo : Pixabay

En effet, l’idée derrière cette révolution est de réduire, voire amoindrir les émissions carbone de l’aviation. Et réduire ainsi le bilan carbone des compagnies aériennes et constructeurs aéronautiques.

L’un des gros avantages de ce carburéacteur est qu’il permettra de conserver les flottes actuelles des avions des compagnies aériennes. Seul leur carburant changera. C’est donc une excellente opération économique.

Un carburéacteur pour sauver le planète

C’est aux chercheurs de l’université d’Oxford en Angleterre qu’on doit cette prouesse qui pourrait à terme révolutionner l’industrie aéronautique. D’une manière ou d’une autre car il est moins polluant, et relativement simple de produire ce carburéacteur inédit.

Comment est fabriqué ce carburant ?

Les chercheurs qui se gardent de livrer le secret de leur invention expliquent tout simplement que ce carburéacteur est fabriqué en usant d’un processus d’inversion. En effet, ils ont tout simplement inversé le processus de combustion du carburant, en se servant d’acide citrique, d’hydrogène et d’un catalyseur fer-manganèse-potassium.

Portés à une certaine température, ces constituants chimiques sont en mesure d’inverser le processus de consommation du gaz carbonique durant la combustion. Celui-ci est ensuite transformé en liquide zéro émission en mesure d’alimenter les moteurs d’avions.

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici