fbpx
Accueil Société / Mondialisation Architecture Kenya : à seulement 9 ans, il invente un dispositif semi-automatique pour...

Kenya : à seulement 9 ans, il invente un dispositif semi-automatique pour se laver les mains !

0
192
Il invente un lave-mains semi-automatique pour lutter contre la propagation du COVID-19 dans son pays - Crédits photo : YouTube

Le coronavirus est l’une des pires choses qui soient arrivées à la planète cette année, et bien que les morts se content par dizaines de milliers, il n’en demeure pas moins que grâce au COVID-19, on connaît désormais l’importance de se laver les mains. Encore faut-il savoir se les laver sans contaminer le robinet d’où l’eau est écoulée, ou même tout bonnement les environs du lieu où l’on lave ses mains. A seulement 9 ans, un Kényan vient d’inventer un dispositif semi-automatique pour se laver les mains.

Une invention inédite pour une situation inédite

En général, pour se laver les mains on a besoin d’actionner le robinet puis se mouiller les mains avant de les enduire de savon et frotter, puis rincer. Malheureusement, aussi anodin soit-il, ce geste a des répercutions sur l’asepsie du robinet qu’on utilise pour se laver les mains.

En effet, en venant laver des mains contaminées, on laisse des particules sur le robinet. Après le rinçage, en fermant le robinet on récupère quelques-unes des particules mises au préalable sur le robinet. C’est tout sauf hygiénique, et tout sauf une mesure barrière.

Grâce à l’invention de ce petit Kényan de seulement 9 ans, plus besoin de toucher le robinet pour se laver les mains. Pas besoin de le toucher pour l’actionner. Tout es semi-automatique.

Un lave-main semi-automatique

Nommé Stephen Wamukota, le jeune Kényan à l’origine de cette invention a été primé par le président de la République du Kenya. En la personne d’Uhuru Kenyatta.

Après avoir remarqué que les installations d’hygiène prévues par les pouvoirs publics à l’endroit des populations étaient défaillantes et risquaient d’exposer les habitants de son village au virus, le jeune garçon s’est mis à pied d’oeuvre afin de fabriquer de ses propres mains son lave-mains semi-automatique.

Concrètement, son invention est dotée d’une structure compartimentée. Dont la base soutient un jerrycan d’eau. Deux pédales permettent ensuite de distribuer de l’eau et du savon. Tout utilisateur peut ainsi se laver les mains sans contaminer le dispositif. L’enfant a reçu une bourse d’études qui lui permettra de terminer l’école primaire, secondaire et même supérieure aux frais de l’état Kenyan.

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici